dimanche 10 octobre 2021

Rouge

 

Des fleurs rouges, je n'en ai pas trouvé cette semaine.
Mais des fleurs métamorphosées en magnifiques fruits de la bonne couleur, oui!
C'est de la triche, mais c'est tellement joli à  photographier!
:-)

 


41
Une fleur rouge

mercredi 6 octobre 2021

En direct de l'espace

Comme des centaines de milliers d'autres personnes, je suis les aventures de Thomas Pesquet sur les réseaux sociaux.
Depuis plus de 5 mois, il tourne au-dessus de nos têtes à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS) et partage généreusement photos et vidéos de sa vie là-haut.
 
Bien sûr il y a les sommes phénoménales (astronomiques, devrais-je dire!) dépensées pour l'exploration spatiale, sommes qui pourraient être utilisées de tellement d'autres manières pour améliorer la vie sur terre. Et les buts de cette conquête qui me laissent dubitative : exploration, recherches scientifiques, mais aussi un moyen pour les pays industrialisés de rivaliser en montrant leur puissance technologique.
 
Mais je suis fascinée par les images qui nous parviennent de la station.
Imaginez vivre des mois et des mois dans un espace très restreint, avec toutes les contraintes de l'apesanteur, sans ressentir la fraîcheur de l'air ou du soleil sur sa peau, sans respirer la nature ou goûter un aliment frais, avec comme compagnie six autres personnes seulement...
Et les photos de la terre! A la fois éblouissantes de beauté, mais montrant aussi l'impact énorme et les dégâts causés par les humains sur l'environnement.
 
Fascinée, ou plutôt charmée, je le suis aussi par la personnalité de l'astronaute français.
Très bon communicateur et vulgarisateur, il partage son quotidien avec simplicité et humilité. Et je ressens chez lui un profond humanisme et une grande préoccupation pour le sort de la planète.

Quelques images de la beauté du monde :

 

 

Et parce qu'il faut bien s'amuser aussi, la chorégraphie olympique de l'équipage qui m'a beaucoup fait rire cet été!

 

 


dimanche 3 octobre 2021

Automne

 

Personne n'est censé l'ignorer, c'est l'automne! 
Chez moi, un automne doux et ensoleillé pour le moment. 
La température descend progressivement mais on n'a pas encore eu les premières gelées.
J'en profite pour quelques travaux au jardin, faire sécher les lessives sur le fil à l'extérieur, aller me balader en forêt. 
Sept semaines après la rentrée, c'est aussi le début des premières petites vacances pour les écoliers neuchâtelois, donc pour moi aussi. Comme chaque année, je suis toute surprise de m'arrêter alors que j'ai l'impression d'avoir à peine commencé l'année scolaire. Mais les enfants sont fatigués, cette pause sera la bienvenue!
 
Au jardin, le lilas que je vous ai montré lors des trois précédentes saisons est encore bien vert, mais quelques feuilles commencent leur lente métamorphose automnal.
 


 

40
Un arbre en automne

dimanche 26 septembre 2021

Retrouvailles

 

La douce Ophélie, ma filleule chérie, vit depuis trois ans à Oslo pour ses études.
Mais une pandémie mondiale est venue semer la zizanie, l'empêchant de revenir en Suisse depuis un an et demi.
Quel bonheur donc d'avoir pu la retrouver hier!
Ce qui lui manque de son pays natal en Scandinavie, hormis ses amis et ses proches ?
La montagne, l'ambiance de notre petite ville, et la nourriture locale!
On a donc passé un très chouette moment à se raconter sur la terrasse d'un bon restaurant, et on a fait un peu de tourisme dans notre bourg.
 
On y a même trouvé quelques sujets pour le défi photo de Virginie!
 
 




lundi 20 septembre 2021

Journée rando

 

Comme je le disais hier, la rando de trois jours dans les alpes s'est réduite à une seule journée à cause de la météo.
 
De Schwanden au Rothorn de Sigriswil, nous avons fait treize kilomètres de randonnée pour un peu plus de 1000 mètres de dénivelé positif et autant en négatif pour revenir au point de départ.
Un unique jour, mais tout à fait réussi, avec de la belle montagne, du ciel bleu, et bien-sûr des copines.
:-)

Viens, je t'y emmène !

 
 

Au départ, notre versant est encore dans l'ombre.



Tu vois le petit monsieur qui a quitté le sentier pour suivre la crête? Ça m'aurait plu d'y aller aussi ...

Toujours plus haut et donc toujours plus beau, forcément!

Au moment du pique-nique, un choucas pas du tout timide espère quelques miettes.


Asters des alpes

L'Eiger, le Mönch, et la Jungfrau, les stars des alpes bernoises !


Tant de beauté! un flot d'émotions bienfaisantes


Quelques passages un peu plus acrobatiques. J'adore crapahuter dans les rochers ! (photo Margrit G.)


Je suis à la traine pour cause de photos de petites fleurs (photo Céline C.)




dimanche 19 septembre 2021

Jolies perles

 

Cette semaine, dans notre canton, nous avons droit à un week-end de trois jours.
Trois jours que j'aurais dû passer en montagne avec mes copines de marche.
Mais la météo n'étant pas de notre côté - tempête de neige et brouillard aujourd'hui, là où nous devions nous rendre - la rando a été réduite à la seule journée de samedi qui était nettement plus favorable.
Quand nous avons commencé la balade, la végétation était encore joliment décorée de perles de rosée.
 


38
Le thème de Mathilde : bijou
 
 

lundi 13 septembre 2021

Dimanche au bord de l'eau

 

Ce dimanche, avec le Nini, on est partis à la découverte du festival de photographie Alt. +1000 .
Une chouette expo, et surtout une belle balade dans le décor exceptionnel d'une vallée des hauts du Jura, sur les bords d'un petit lac et dans la douce pente d'une prairie.
 
 
 



 









 


 
Photogénique, le petit lac, n'est-ce pas ?
J'avoue, j'ai passé plus de temps à le regarder/admirer/photographier que l'expo!



dimanche 12 septembre 2021

Quelques nouvelles de Poppy

 

Que de bonheur et de douceur à passer du temps avec la petite dernière de la famille! 
Poppy est un adorable bébé qui nous nous régale de ses sourires et de ses premiers gazouillis.
Elle est minuscule pour ses trois mois, bien plus que son frère au même âge, mais elle est vive et très tonique. A moins de deux mois, elle se tortillait déjà hors de son tapis de jeu posé sur le sol, et à deux mois et demi, elle a su passer seule de la position sur le dos à la position ventrale. Je n'avais encore jamais vu ça chez un bébé si jeune!
Sinon elle dort plutôt bien, mais la journée, des petits soucis de reflux gastrique font qu'elle passe beaucoup de temps dans l'écharpe, sur le dos de sa maman.
Quand elle vient en visite, je prends le relai avec joie.
Je ne connais rien de plus attendrissant  que ce petit corps chaud et doux qui s'endort lové tout contre moi !
♥ ♥ ♥



 

 

37
Photo émotion
 
 

samedi 11 septembre 2021

Fleurs roses

 

 

La semaine dernière, j'ai fait le tour du jardin avec Petit mammouth en lui donnant comme consigne de repérer toutes les fleurs roses pour le défi photo de Virginie.
Il s'est bien appliqué et en a trouvé plusieurs. 
De mon côté, je me suis chargée de les photographier.
Le dimanche est arrivé, puis est passé et les clichés sont restés sur la carte SD.
La faute à la reprise, aux journées bien chargées, à Netflix, à la flemme, ...
 
Un petit sursaut de motivation aujourd'hui et hop, les voilà! 








 


dimanche 29 août 2021

Minéral

 

Dans son décor minéral, 'La gardienne du temps', une œuvre de Catherine Gfeller.
C'est, entre bien d'autres choses, ce que nous avons pu voir lors d'une belle balade, dans le cadre de l'expo Môtiers 2021 : art en plein air.


 Juste à côté, la belle cascade que, paraît-il, Rousseau chérissait lors de son séjour à Môtiers.
 


35
Minéral
 
 

dimanche 22 août 2021

De saison

 

Les petits nouveaux du jardin d'enfants sont venus visiter leur toute première école ce vendredi.
C'était chouette de les retrouver!
J'aurai une très petite volée pour commencer - 14 élèves - mais ça augmentera sans doute en cours d'année.
Parmi les parents, trois d'entre eux sont des anciens élèves, et plusieurs autres, camarades de classe de mes filles, sont venus jouer à la maison dans leur enfance. 
Ça ne me rajeunit pas mais c'est drôle et émouvant!
 
Comme à chaque vacances, les vêtements des poupées ont eu droit à une petite lessive. 
Ils seront tout frais tout propres pour la rentrée de la semaine prochaine!
 
 

 
34
Vêtement, de saison ou pas
 
 

 

jeudi 19 août 2021

En vacances

 

Elles me paraissent déjà bien lointaines, les vacances.
Les enfants du primaire ont repris le chemin de l'école cette semaine.
J'ai préparé la journée portes-ouvertes du jardin d'enfants de demain, la vraie rentrée sera pour la semaine prochaine.
Et pourtant je ne suis pas encore arrivée au bout de mon alphabet du voyage à Madère (y'a quand même beaucoup de lettres dans l'alphabet, non?)...
 
Alors hop, en voici encore quelques une!
 
T comme turquoise




U comme underground 

Madère étant une île très montagneuse, de nombreux tunnels ont été percés un peu partout pour y faire passer les routes et ainsi faciliter les déplacements. Même les  levadas ont de nombreux tronçons creusés dans la roche et les falaises. Le plus long que nous ayons emprunté faisait un bon kilomètre. Et bien un kilomètre à crapahuter dans le noir (on avait prévu les lampes frontales), pliés en deux parce que même pour nous c'est bas de plafond, sur un passage où on a à peine la place de mettre les pieds,  c'est VRAIMENT long. Et quand il faut croiser des randonneurs arrivant en sens inverse, c'est tout une histoire pour ne pas finir les pieds dans l'eau. Mais malgré tout, j'ai trouvé ça drôle et plutôt plaisant comme petite aventure!!!
:D





V comme vertige

Je me demande si dans une île comme celle de Madère, il y a moins de gens sujets au vertige.
Peut-être est-ce différent quand on est né dans un tel environnement. Car quand on voit où sont construites la plupart des maisons (à flanc de montagne, forcément, souvent avec un à-pic sur un des côtés), les routes qu'il faut emprunter, ça doit être terrible d'y être sensible! Le Nini a beaucoup pris sur lui, il est passé par des endroits impressionnants. Mais il s'est retrouvé bloqué une ou deux fois et on a dû faire demi-tour, ou alors j'ai continué seule, comme sur le dernier tronçon du sentier qui mène à la pointe tout à l'est de l'île.


 
W comme waouh

Et c'était bien dommage pour lui (cf v comme vertige) car tout au bout, la Ponta de São Lourenço valait vraiment le coup d’œil!





lundi 16 août 2021

En vacances, s comme scooter

 
Ce qui restera comme un des souvenirs les plus magiques des vacances, c'est la journée où nous avons loué un scooter pour explorer la petite île de Porto Santo. 
Il y a 35 ans, quand le Nini a appris qu'il allait devenir père, il a vendu sa moto et n'en a plus jamais refait.
Et donc moi non plus puisque je n'ai pratiqué qu'avec lui, en tant que passagère. 
Finalement, c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas!
Il a rapidement pris la bécane en main et - roule ma poule - on est partis sur les petites routes poussiéreuses de l'île.
Alors pendant toute une journée, collée au dos de mon biker, j'ai eu à nouveau 18-20 ans.
Je me suis gavée de bonheur et de paysages féériques.
Une journée parfaite !
 

 






dimanche 15 août 2021

Frère et soeur

 

Le Nini et sa sœur ainée se sont retrouvés ces derniers jours, avec leur petits outils et beaucoup de patience, pour trier, répertorier, classer des centaines de timbres suisses retrouvés chez leur maman lorsque nous avons dû vider son appartement.
Ils complètent ainsi la collection de leur enfance et en commencent de nouvelles pour ceux de la jeune génération qui s'y intéressent.
Moi qui ne suis absolument pas collectionneuse et encore moins philatéliste, je ne me joins pas à eux mais regarde avec attendrissement leur complicité dans ce genre d'activité.
 
 

samedi 14 août 2021

En vacances, q comme 'qu'est-ce que c'est beau!' et r comme reflets dans l'eau

 

(pfiou! ça devient n'imp cet alphabet!)

 


 Vite, avant le petit déjeuner, aller voir l'océan et le soleil qui joue avec les nuages !

:-)



jeudi 12 août 2021

En vacances, p comme patrimoine

 

 Classée Patrimoine Mondial Naturel de l’Humanité par l’UNESCO en 1999, la forêt Laurissilva est considérée une relique vivante, étant donné que, face aux glaciations survenues lors du début de l’Ère Quaternaire et qui ont presque menées à sa disparition en Europe continentale, son existence s’est réduite à la zone géographique de la Macaronésie, soit Madère, Açores, Canaries et Cap-Vert.

Les 2/3 du territoire de l’île de Madère, ce qui équivaut à 67% de sa superficie, sont considérés comme zone protégée et intègrent une végétation luxuriante composée de plusieurs espèces uniques au monde, comme le Laurier des Açores (Laurus novocanariensis), le Laurier royal (Persea indica), le Laurier de Madère (Ocotea foetens) ou le Laurier de Ténérife (Apollonias barbujana), parmi d´autres.
La forêt Laurifère de Madère intègre le Parc Naturel de Madère qui possède le statut de Réserve Intégrale.

Source : ICI

 

 


J'ai été bien heureuse de pouvoir m'y balader !
;-)




mercredi 11 août 2021

En vacances, o comme oiseau

 

Il est joli, le pinson de Madère (fringilla coelebs maderensis) et pas très farouche.
Il sait que les touristes laisseront ici et là quelques miettes de pique-nique,  et peut-être même quelques restes au fond des assiettes.