lundi 15 avril 2024

Albert Anker


 

Petit retour sur la chouette expo vue vendredi dernier à la Fondation Gianadda de Martigny.
Tout d’abord, quelques mots sur l'artiste...

Albert Anker (1831-1910) est le plus célèbre de tous les artistes suisses. Même les Suissesses et les Suisses qui ne visitent jamais ou rarement des expositions d’art connaissent ses représentations à l’exactitude photographique des communautés paysannes traditionnelles. Le regard positif d’Anker sur son époque fait partie de notre univers visuel collectif.

Source : https://centrealbertanker.ch/fr/lhomme-et-lartiste/albert-anker/

Et sur l'expo...

Sur les 800 toiles peintes par Anker de 1848 à 1902, plus de 500 représentent des enfants. Il s’agit de portraits individuels, d’enfants jouant, étudiant seul ou avec d’autres, en compagnie de leurs grands-parents. Anker se révèle un des premiers peintres à avoir pris conscience du comportement de l’enfant sur un plan psychologiques et à le restituer dans ses tableaux. (...)
L’enfance le fascine, il va la représenter dans ses activités les plus variées. Un thème dans lequel il excelle et qui le révèle dans le monde de l’art comme un ambassadeur incontournable de portraits d’enfants.

Source : https://www.gianadda.ch/expositions/anker-2024/


Et quelques photos de ses toiles piochées sur le net puisque je n'ai pas pu les photographier moi-même...

 

Le Nouveau-né - Musée cantonal des Beaux-Arts
Le Nouveau-né, 1867

Toute une vie de famille dans ce tableau...
La mère épuisée par l'accouchement, le grand frère un peu soucieux, les sœurs à la fois attendries et amusées, le petit qui ne comprend pas trop ce qui se passe... Tout est si vivant et réaliste!

 

Les grands-parents occupent une bonne place dans la vie des enfants chez Anker.

Jigsaw Puzzle | Albert Anker (1831-1910) - bei den grosseltern, 1892 ...
Chez les grands-parents, 1892

Storytelling: Contagion makes those stories circulate - Rhetoric and ...
Le grand-père raconte une histoire, 1884

 

 Les filles brodent et tricotent beaucoup...

Albert Anker | MASTER ART painters | Pinterest | Paintings, Art story ...
Fille tricotant en surveillant l'enfant dans son berceau, 1885

 Mais elles lisent et apprennent à écrire aussi !

Albert Anker - Diligence | Art painting, Reading art, Classical art
Appliquée, 1886

Cours d'écriture - 1865
Cours d'écriture, 1865

 
 
Jeune fille se coiffant - 1887
Jeune fille se coiffant, 1887
 
Quelques scènes de la vie en collectivité aussi :
 
La crèche - 1890
La crèche, 1890
 

Promenade d'école - 1872
Promenade d'école, 1885

 
 
 
Voilà, quelques tableaux sur les 800 peints par l'artiste en un peu plus de 50 ans.
Beaucoup sont très connus et populaires en Suisse et on peut en voir de nombreuses reproductions ici et là.
Mais j'ai vraiment beaucoup aimé les voir 'en vrai', scruter tous ces visages d'enfants, leurs mimiques et postures, leurs activités...  Tous sont remplis de charme et attachants.
 
La seule chose qui m'a chagrinée dans cette exposition, c'est de voir qu'un tableau sur sur deux, si ce n'est plus, provient de la collection privée d'un milliardaire, homme d'affaire et ancien politicien suisse!
J'ai beaucoup d'antipathie pour le personnage. Longtemps chef de file du parti d'extrême droite suisse, il incarne tout ce que je déteste en politique.
Bref, je préférerais savoir toutes ces œuvres dans les musées plutôt qu'entre les mains de ce monsieur!
 
 
 

dimanche 14 avril 2024

Projet 52 2024 , bon

 

Les deux semaines de vacances de printemps sont déjà terminées...
Elles étaient arrivées à point nommé pour reprendre des forces après la grippe et supporter sans trop de difficultés le passage à l'heure d'été.
Alors oui, c'était bon !

Bon d'aller se balader du côté de l'océan avec le Nini.

Et bons, cette semaines, les moments partagés avec mes petits-enfants.

Le Nini et moi, on a encore fait une dernière petite escapade en train pour bien terminer la semaine.
Le but ? La Fondation Pierre Gianadda à Martigny et son expo du moment Anker et l'enfance.
Une merveille! J'ai vraiment beaucoup aimé.
Mais pas de photos à vous montrer puisque c'était interdit! 🙄
Heureusement il y avait le jardin et son parc des sculptures que j'aime aussi beaucoup.
Et là, je ne me suis pas gênée de photographier !

 



Projet 52 de Virginie 2024
Semaine 15
Bon


mercredi 10 avril 2024

Cap Ferret

 

Passer quelques jours de vacances au cap Ferret, c'est tout d'abord faire beaucoup de route : 900 kilomètres pour traverser la France d'est en ouest!

 

Mais une fois arrivés là-bas, ce n'est que du bonheur!

C'est passer du temps avec les amis qui nous ont invités dans leur maison de famille, avec des repas partagés, des balades à pied sur la plage et dans les prés salés, du vélo (70 kilomètres pour faire le tour du Bassin d'Arcachon), des jeux, des baignades...


C'est profiter de la mer aussi.
Deux ans que je ne l'avais plus vue, ça commençait à manquer !

Du côté du Bassin d'Arcachon...








et de l'océan.






Bref, un petit séjour rempli d'amitié, de sel, d'embruns, de saveurs océanes qui nous a fait beaucoup de bien et m'a permis de récupérer de la grippe de la semaine précédente.




lundi 8 avril 2024

Projet 52 2024 , forêt

 

Je suis en retard pour ma publication au défi photo de Virginie, parce que j'ai été très occupée à traverser la France d'est en ouest pour aller voir l'océan Atlantique ! (j'en reparlerai sans doute ici un autre jour...)

Mais vite aujourd'hui, entre deux lessives, quelques courses, une baignade dans le lac, j'ai filé en forêt prendre quelques photos pour le thème de la semaine.

La forêt, je l'aime tellement!
Pour sa beauté, son énergie bienfaisante.
Pour la paix et le bien-être qu'elle me procure lorsque je m'y promène.
Je m'inquiète aussi pour elle, comme on le fait pour ce que l'on aime.
Les étés trop chauds, trop secs, la mettent en difficulté. Beaucoup d'arbres meurent, et les repousses sont moindre...
Je souffre aussi de voir la manière dont elle est exploitée.
La forêt jardinée qui faisait la fierté de la Suisse doit souvent laisser place aux machines monstrueuses et aux coupes rases pour des questions de rentabilité.

Cet après-midi, tout n'y était que calme, beauté, douceur et chants d'oiseaux.
C'était bien !
😊





 






dimanche 31 mars 2024

Projet 52 2024 , inspiré

 

Depuis quelques jours, je suis malaaaade !
Une bonne grippe, ou un covid, je n'en sais rien.
Quatre jours à suer et grelotter de fièvre.
Aujourd'hui, c'est un peu mieux, beaucoup moins de fièvre, mais une fatigue comme rarement.
Rien que le fait de prendre une douche, de lever les bras pour me laver les cheveux, m'a épuisée.
Alors pour le défi de la semaine, je me suis trainée jusqu'au jardin.
Pour respirer ! et pour être inspirée !
On peut toujours compter sur les p'tites fleurs du printemps, n'est-ce pas?
Du moins pour moi c'est le cas.

Mais punaise, qu'est-ce que mon appareil photo était louuuurd à porter à bout de bras!!
😯







Projet 52 de Virginie 2024
Semaine 13
Inspiré


dimanche 24 mars 2024

Pojet 52 2024 , vide

 

Pendant quelques semaines, nous avions à nouveau une fille à la maison.
C'est Linou, la plus jeune, qui est revenue squatter son ancienne chambre.
On savait que ce n'était que pour une durée très limitée, juste le temps que son nouveau logement soit disponible.

Et bien c'était drôlement chouette !
Même si en fin de compte, entre toutes ses activités, elle n'était pas si souvent là, c'est un souffle de jeunesse qui a débarqué et égayé la maison. Avec des discussions, des partages, des balades, des jeux...
Sans oublier qu'avec elle est aussi arrivée Fistouille, sa petite chatte.
Je l'ai déjà dit et redit, je ne veux plus être responsable d'un animal, mais j'ai beaucoup aimé revoir un chat dormir sur mon canapé et venir me ronronner dans les oreilles.

Alors forcément, maintenant qu'elles sont parties toutes les deux rejoindre leur nouveau logis, ça fait un vide...


Projet 52 de Virginie 2024
Semaine 12
Vide

dimanche 17 mars 2024

Projet 52 2024 , plein

 

Ces deux derniers jours, la maison a été pleine de chats, de licornes, de chats-licornes...


 et de tout un tas d'autre petit bazar à droite et à gauche !




 

Vous l'aurez compris, c'est Poppy qui a passé deux jours et deux nuits avec nous, histoire de laisser à ses parents le temps de souffler un peu.

L'enfant a semblé ravie de la situation. Elle n'a pas l'ennui de ses parents, donc elle joue, rit, papote, mange et dort bien, fait des cabrioles dans le jardin...

Bref, le plein de bonheur pour tout le monde !


 

Projet 52 de Virginie 2024
Semaine 11
Plein


dimanche 10 mars 2024

Projet 52 2024 , piquant

 

Hier, nous sommes allés nous tremper dans le petit lac.
Après deux mois d'interruption pour toutes sortes de (mauvaises) raisons, il était temps de s'y remettre.

Lorsqu'on entre dans l'eau à 7°, il faut bien l'avouer, ça pique un peu! 😁
Mais à peine une minute plus tard, tout se détend, et c'est juste parfait.
Pour ma part en tout cas, c'est toujours un grand plaisir et beaucoup de bien-être.
🥰❄️

La photo n'est pas de moi mais du Nini, puisque je suis la petit tête d'épingle là-bas, au milieu de l'eau!



Projet 52 de Virginie 2024
Semaine 10
Piquant


dimanche 3 mars 2024

Projet 52 2024 , douillet

 

Noël dernier, j'ai reçu une jolie paire de chaussettes, toute douces et moelleuses.
Jamais je n'aurais eu l'idée de me les acheter moi-même.
Mais j'avoue, elles sont parfaites pour me reposer les pieds et les tenir au chaud après toute une journée à courir à droite et à gauche.

Alors merci encore à mon Père Noël secret ! 

😄


Projet 52 de Virginie 2024
Semaine 9
Douillet



samedi 2 mars 2024

Un peu d'histoire

 

Le 12 septembre 1814, Neuchâtel adhère officiellement au pacte fédéral, devenant ainsi le 21ème canton suisse. Mais le territoire reste sous la tutelle du roi de Prusse, c'est lui qui décide qui en sera le gouverneur, maintenant le pays sous un régime monarchique.
En 1848, les cercles républicains aux aspirations démocratiques en ont assez de cette situation, ils sont bien décidés à se débarrasser de la tutelle prussienne. Alors, le matin du 1er mars 1848, environ 800 révolutionnaires du haut du canton et du val de Travers se mobilisent et marchent sur Neuchâtel.
Au soir, après une longue marche de plus de trente kilomètres dans la neige, ils arrivent au château de Neuchâtel et en prennent possession. La principauté prussienne deviendra république, la révolution s'est faite en douceur, aucune goutte de sang n'a été versée !

Actuellement, tous les 1er mars, une marche commémorative est organisée. Des habitant.e.s du canton se regroupent au matin et refont le parcours des révolutionnaires de 1848.
Cette année, le Nini et moi, avec un couple d'amis, y avons participé pour la première fois.
Nous avons pris le cortège en cours de route, nous contentant des 20 derniers kilomètres (c'était déjà pas mal !). 

Quelques coups de canons sont tirés en différents lieux, pour l'ambiance 'révolutionnaire' 😄


On y est presque, le château est en vue !



Mission accomplie ! ☺️




jeudi 29 février 2024

29 février

 

 

Aujourd'hui, cette mignonne petite fille aurait 96 ans.
Bien-sûr on lui fêtait son anniversaire chaque année. Mais tous les quatre ans, il avait une saveur particulière !
C'est de mon adorable belle-maman  dont il s'agit.
Et elle me manque beaucoup !

C'est également le 14ème anniversaire (et donc les 56 ans) de mon amie Margrit.
Elle aussi a envie de marquer le coup le jour j, ce n'est pas si souvent.
Chouette, un excellent prétexte pour terminer la journée par un apéro !

😉🥳


dimanche 25 février 2024

Projet 52 2024 , sport

 

Je vous le dis d'entrée, je déteste le sport !
Enfin... je déteste tout ce qui est compétition, championnats, coupe du monde, matches, médailles, records, etc.
Qu'il s'agisse de sports d'équipes, de vitesse, d'adresse, aucun ne trouve grâce à mes yeux et je n'en  ai jamais suivi aucun. 

Par contre, j'aime beaucoup bouger, marcher, grimper, nager, danser ...
Pas du tout pour les performances, mais pour le plaisir de me sentir vivante, dans mon corps, dans la nature, confrontée aux éléments.

Hier, c'était sous la forme d'une petite balade avec le Nini.
Une heure et demie de marche en forêt, avec ruisseau et cascade, parce que c'est encore plus joli comme ça!

 




Projet 52 de Virginie 2024
Semaine 8
Sport