dimanche 18 avril 2021

Icône

 

Pour fêter les photos retrouvées (ou plutôt exhumées) de mon téléphone, en voici une pour le défi photo de la semaine. 
(pardon Virginie! je manque cruellement de constance cette année!)
Elle a été prise il y a une dizaine de jour à la fondation de l'Hermitage à Lausanne où le Nini et moi avons fait un saut pendant les vacances. Masqués, les mains régulièrement aspergées de gel hydromachinchose, nous avons pris le train, le bus, et fait près d'une heure de queue pour parvenir à l'intérieur du très beau bâtiment de la fondation.
Actuellement, on peut y voir 132 peintures de la célèbre collection Bemberg qui a quitté Toulouse pour de petites vacances de quelques mois en Suisse!
 
Une collection magnifique, qui regroupe chefs-d’œuvre de la peinture ancienne (art allemand, flamand, vénitien, français) et peintures et dessins du 19ème et 20ème siècle.
 
Parmi elle, cette très belle 'Vierge à l'enfant' de Gérard David, de la fin du 15ème siècle.

 

 
Une icône
 
 

De tout et de rien, en famille et en images !

 

Youhouuu, j'ai réussi à récupérer les photos de mon téléphone!
Enfin... j'ai demandé à Cara et elle a trouvé la solution.
Que ferais-je sans mes enfants ou le Nini pour me sortir de mes galères technologiques !

En voici donc quelques unes des dernières semaines.

      
Petit mammouth fait des ronds dans l'eau du petit lac.



Tilulu et Titou larguent pulls et chaussures et profitent de la chaleur avant le retour de la neige!






A Pâques, des enfants peu vêtus partent à la chasse aux surprises.

 

Le lapin a apporté un cerf-volant !

mercredi 14 avril 2021

De tout et de rien (mais sans images!)

 

Pleine de bonne volonté, je voulais ce soir partager mes dernières aventures en famille.
Avec des photos, comme d'habitude.
Mais voilà que mon screugneugneu de téléphone pas vraiment smart refuse d'en recracher une bonne partie. Elles sont bien là, dans la galerie, mais seules quelques unes sont sur la carte SD.
Et pour  ne rien arranger, mon ordinateur s'y met aussi en ignorant superbement toute connexion par câble avec le téléphone susmentionné...
 
Bien bien... tout ça me contrarie un peu (voire même un peu plus!).
Je ne sais pas comment je vais me dépatouiller de cette histoire et j'espère ne pas perdre mes jolis souvenirs.
 
Mais puisque je suis là, voici en quelques mots (et sans images) ce qui nous a occupé depuis  la dernière photo de neige publiée ici.


Il a fait beau, chaud, la neige a fondu. On a pu faire des pique-niques et des sorties au bord du lac avec les enfants en shorts et t-shirts. 
Puis le froid et la neige sont revenus. On a remis les doudounes qu'on n'avait pas encore eu le temps de ranger. Chaque nuit, le gel compromet un peu plus la récolte future des fruitiers qui avaient cru à ce printemps précoce.

On a fêter Pâques en famille puisque les réunions jusqu'à 10 personnes étaient à nouveau autorisées à l'intérieur. Pas de problème, nous n'étions que 9.
Chasse aux œufs dans le jardin pour les enfants et bonne bouffe pour tout le monde!

On a enchaîné juste après avec les vacances de printemps.
Pas de départ en voyage pour nous, mais pour Camila, si!
Elle, son compagnon, et Petit mammouth se sont envolés pour le Mexique pour rendre visite à la famille de là-bas. Le pays n'impose pas de restrictions covid et les billets d'avion étaient à des prix imbattables. On reçoit depuis des photos de plage et d'enfants se gavant de pastèque géante. Tout à l'air d'aller à merveille!
Avec ceux qui ne sont pas partis, on fait des jeux de société, du minigolf, et des visites de musées.
C'est un peu moins exotique mais c'est bien aussi!

dimanche 28 mars 2021

Une dernière trace de skis dans la neige

 

 

Le printemps est là, qui réjouit et fleurit forêts et jardins.
Mais avant de tourner le dos à l'hiver, (et pour enfin reprendre le fil du projet photo du dimanche avec Virginie) une dernière photo des moments magiques passés avec les copines,  dans la neige, les skis aux pieds !



Sujet proposé par Mirovinden : traces

samedi 27 mars 2021

Sous bois

 

Ce samedi après-midi ensoleillé, je suis allée faire un petit tour en forêt pour, comme chaque année, m'émerveiller des petites fleurs du printemps.

 











Un bain de nature qui fait du bien,
qui nettoie le corps et l'esprit des fatigues de la semaine (le bruit du marteau piqueur qui rythme nos journées depuis trois bonnes semaines (deux nouvelles maisons vont se construire juste derrière chez nous et l'excavation se fait entièrement dans de la roche bien dure), les élèves chou mais montés sur ressorts et qui tentent de rivaliser avec le marteau-piqueur susmentionné, les petits-enfants fatigués et donc fatigants, les nuits plus ou moins en pointillé, ...).
Le Nini a été d'accord de m'accompagner, on a le temps de discuter tranquillement.
Même s'il passe toutes ses journées à la maison, en télétravail, et que par conséquent nous nous voyons beaucoup, rien ne vaut une petite marche pour parler de tout et de rien.
 
 


vendredi 26 mars 2021

Un peu de ski

 

Le week-end dernier, on a profité de notre séjour à la montagne pour faire un peu de ski.
La neige y était encore abondante, et en plus il faisait beau.
 
 
Par contre il y faisait froid!
Le masque obligatoire pour prendre les remontées mécaniques servait aussi de cache-cou (et de cache-nez quand il fallait le porter de manière adéquate !).
 
Le ski de piste, on ne pratique plus beaucoup, tout au plus une ou deux fois par année. 
L'équipement à trimbaler est lourd, les chaussures font vite mal aux pieds, le casque, on n'aime pas trop ça, et puis c'est cher!
Mais une fois qu'on a accepté tout ça, il faut reconnaître que c'est chouette de se retrouver là-haut.
Et grisant de se laisser glisser sur les pentes dans ce décor de rêve!






 


 
 

 



40 ans

 

Il y a 40 ans, je pense que personne n'aurait parié beaucoup sur la longévité de cette histoire.
Et puis voilà qu'elle dure encore et que l'amour est toujours au rendez-vous. 
Alors, comme à chaque printemps, on a eu envie de fêter ça!

C'est le Nini qui en a eu l'idée et qui a tout organisé. Cet homme arrive encore à m'étonner, même après 40 ans de vie partagée. C'est merveilleux, non ?
Il nous a réservé un week-end à la montagne. Car oui, même par temps de pandémie, les hôtels accueillent des clients. Et dans la foulée, ces mêmes clients ont accès aux bains thermaux. Et au restaurant de l'hôtel si tu as pris la demi-pension. 
Quel luxe!
On a retrouvé le temps de deux soirées le plaisir de mettre les pieds sous la table, de choisir son menu sur une carte, et de se faire servir.

On a savouré!

mardi 16 mars 2021

Une petite semaine de relâches *

 * Les relâches désignent, en Suisse romande (cantons de Vaud, Fribourg, Valais, mais pas à Genève), les vacances scolaires du mois de février (vacances de ski)2
 
C'est wiki-sait-tout qui le dit et c'est en effet à peu près ça!
;-)
 
 
Dans mon canton, la semaine du 1er mars est toujours celle des vacances d'hiver.
Pas de jardin d'enfants pour moi, pas d'école pour mes petits-fils.
Le Nini aussi, cette année, était en congé.
 
Le lundi, pour bien démarrer la semaine, j'ai été malade.
Toute une journée totalement HS sur mon canapé.
Rien que de bouger les yeux, j'avais l'impression d'être sur un manège, tout tournait autour de moi, impossible de tenir debout ou d'envisager de faire quoi que ce soit.
Et puis progressivement, ça s'est atténué pour disparaître totalement durant la nuit suivante.
Bizarre!


Le mardi, avec Camila, Petit mammouth, le Nini et le petit chien, on est allés se balader dans la belle réserve naturelle au sud du grand lac.
Cet endroit est une merveille, j'en ai déjà parlé ici.
Et il y avait même du soleil!
 



 





Les matins de mercredi et jeudi, le Nini et moi, nous nous sommes attaqué à un gros morceau : le tri et le rangement d'une des pièces du sous-sol de la maison. Tout un bazar s'y était entassé au fil des années.
Pas mal de choses sont parties à la déchèterie, beaucoup d'autres ont été données, le reste a repris place dans les armoires et sur les étagères. On y voit beaucoup plus clair, ça fait du bien!
Les après-midi, de délicieux moments en tête à tête avec deux amies. C'est devenu rare. Alors forcément j'ai d'autant plus apprécié.
 
 
Vendredi, la journée a été consacrée à Titou et Tilulu.
Le grand ne voulait pas sortir, il est resté avec son grand-père  pour faire toute sorte d'expériences scientifiques à la maison.
Le petit, lui, était partant pour la visite du Sensorium qui venait de rouvrir ses portes au public.
On y a passé un excellent moment tous les deux!






Le samedi, petit tour au marché de la ville, quelques courses, des lessives, un peu de ménage.

Le dimanche, une fondue, une partie de scrabble, et du repos en prévision du lundi.

Y'a pas à dire, ça passe bien trop vite, une seule petite semaine de relâches!







lundi 15 mars 2021

Météo du jour

 

 Ça a commencé hier, avec quelques giboulées qui semblaient dire :
 'Le printemps arrive officiellement dans quelques jours, on ne fait que passer, on ne va pas se taper l'incruste bien longtemps!'. 


Et puis ce matin, changement de cap!


L'hiver a finalement encore deux ou trois trucs à nous raconter.

On peut voir sur la photo que la toute nouvelle table de jardin, arrivée il y a quelques jours, a été bien baptisée. On attendra encore un peu pour l'inaugurer.

La photo en contre-jour te permet aussi d'admirer les jolis dessins au Posca qui décorent ma fenêtre depuis plus d'une année. C'est Titou qui les a faits. 
'J'ai dessiné tous les gens que j'aime!'
Il y a ses parents, son frère, ses taties, et même son papapic et sa mamie ange.
Je ne suis pas sûre de pouvoir les effacer un jour! 
Depuis, quand je nettoie les vitres, je tourne scrupuleusement autour en faisant bien attention de ne pas y toucher.
 


 Mais trêve de bavardage, je dois aller ressortir la pelle à neige!

 

dimanche 14 mars 2021

Rattrapage!

 

Il y a bientôt deux mois, je laissais cet espace avec les photos des dernières chutes de neige.
Et depuis, plus rien.
Quelques uns se sont inquiétés de mon silence, je m'en excuse!
Non je ne suis pas restée ensevelie sous les congères.
Le temps a passé, la flemme et le manque d'envie ont persisté.
Mais je suis d'accord avec mes derniers commentateurs, cela a assez duré!

Alors voici en rattrapage, quelques uns des événements qui m'ont occupée ces dernières semaines.
Aujourd'hui, le mois de février.


Il y a eu quelques belles sorties à ski de fond ou raquettes avec mes amies sportives.
Après plus d'un mois de léthargie sur canapé,  les muscles ont un peu souffert.
Mais le plaisir était bien là!






 
 
Puis sans crier gare, d'un jour à l'autre, la neige et le froid ont disparu, laissant la place aux premiers frémissements du printemps.
Comme chaque année, je suis allée photographier les premières fleurs.


 
 
 


 
 
 
 
En février encore, nous avons fêté les 10 ans de Tilulu.
Non mais tu te rends compte? 10 ans déjà que j'ai rencontré ce merveilleux bébé pour la première fois . 
Il vivait alors avec ses parents dans son île tropicale.
 
Depuis il a bien grandi, même s'il ne fait pas partie des géants (il est le plus petit de sa classe, je crois). Et il est toujours aussi merveilleux.
Bien sûr nous avons fêté ça, en petit comité, avec gâteau et cadeaux.
Le plus beau était de le voir si heureux!





Je reviens pour la suite avant deux mois, promis!
;-)
 



lundi 25 janvier 2021

Nouvelles du jour

 

Deux semaines sans rien poster ici, c'est un peu long.
Et donc deux dimanches sans participation au défi photo de Virginie, c'est pas très sérieux!! 
C'est juste que le temps et l'époque me donnent envie d'hiberner...
Accomplir les tâches quotidiennes, travailler avec les élèves, accueillir les petits-enfants pour les gardes hebdomadaires, ça va, je trouve l'énergie nécessaire.
Mais pour tout le reste, le réservoir est quasiment à sec.
Même la lecture et la marche passent à la trappe, tu imagines ?


 
La météo du jour accentue encore cette envie de me rouler en boule et de regarder la neige tomber depuis mon canapé.
 
30 à 40 cm de neige fraîche tombée dans la nuit.
C'est beau!
 
 
 
C'est physique aussi.
Le Nini a passé plus de deux heures à pelleter pour ouvrir un passage et dégager le garage pour pouvoir sortir sa voiture.
 

Je suis allée à pied jusqu'à l'épicerie du village.
J'ai risqué plusieurs fois de m'étaler par terre (la neige bien tassée, ça glisse!), mais c'était agréable de  marcher dans le froid. Et le village enseveli sous tout ce blanc valait le coup d’œil !
 

 








dimanche 10 janvier 2021

Photo et poésie

 

Et maintenant
Allons contempler la neige
Jusqu’à tomber d’épuisement !
 
Matsuo Bashõ  (1644-1695)


Tomber d'épuisement, le mot est un peu fort.
Mais je dois reconnaitre que la dernière balade raquettes aux pieds  m'a laissée le souffle court et les jambes en coton... 
Mais ça en valait la peine!