hiver

hiver

lundi 31 juillet 2017

Slovénie


Il y a eu Bled aussi, petite ville touristique par excellence.
Son lac, sa petite île et son église, son château, son festival de l'été...
Nous y avons passé une journée très plaisante.




samedi 29 juillet 2017

Slovénie


Après Salzbourg et une traversée nord-sud de l'Autriche, nous sommes arrivés en Slovénie, notre pays de destination.
Quelle surprise de constater que l'hôtel de notre première étape est perdu dans la montagne, au milieu de la forêt ! On n'avait pas réalisé  cela au moment de la réservation. Et puis il est envahi de sportifs sur skis à roulettes avec un fusil sur le dos qui tournent inlassablement sur la piste d'entrainement juste devant !
Mais le lieu est très beau, l'accueil chaleureux, et nous y dormirons au calme.

Et puis quitte à être perdus au bout du monde, dans le parc national du Triglav, autant en profiter pour randonner un peu.

Il ne fait pas très beau, le brouillard s'invite sur les hauteurs.





Mais c'est quand même magnifique !
Le Nini trouve que ça fait beaucoup de kilomètres pour finalement se retrouver en Suisse. C'est vrai que ça y ressemble furieusement.




Le pauvre, il peine dans la montée mais parvient au sommet.
La descente lui convient mieux.




Après la rando, nous descendons nous prélasser au bord du lac de Bohinj.


Il paraît que c'est l'église la plus photographiée de Slovénie. Je n'allais pas faire l'originale !




Qui est-ce ?



Mais qui est cet homme dont le portrait a été publié par l'office fédéral de la police criminelle allemande ?
C'est Wolfgang Amadé Mozart, en image de synthèse réalisée à partir de plusieurs de ses portraits.
Je ne sais pas si on peut y croire.
Les descriptions de son époque parlent d'un homme avec une grosse tête et des yeux globuleux, et très petit (1m50).
Comme quoi, la grandeur et le génie d'un homme ne se mesurent pas en centimètres!

Photo prise au musée Mozart de Salzbourg
Pour le projet 52 de Ma'
Semaine 30 - gros plan

vendredi 28 juillet 2017

Sur la route des vacances

Sur la route des vacances (que nous avons prise hier), il y a eu Salzbourg.
Une courte étape, un jour, une nuit, le temps de visiter la forteresse de Hohensalzburg



d'écouter deux concerts (surtout du Mozart, obligé !)


et de faire une étude comparative des différentes Mozartkugeln.
C'est l'Original Salzburger Mozartkugel de chez Fürst qui, après dégustation, a gagné, et pas celles de la photo.




dimanche 23 juillet 2017

Tilulu en vacances




Ces onze petits véhicules, qui sont tous des personnages d'un dessin animé, sont venus agrandir la collection de mes petits-fils cette semaine.
Et c'est Tilulu qui les a modelés, patiemment, avec ses petites mains et de la pâte thermodurcissable.
En sachant qu'ils ont tous été fabriqués le même jour, et qu'il lui faut plus ou moins une demi-heure par engin, je te laisse admirer la persévérance du gamin !
Il avait bien encore deux ou trois idées pour compléter la série, mais j'ai quand même réussi à l'envoyer jouer dehors un moment.
Les autres, ça sera pour une prochaine fois !







samedi 22 juillet 2017

Arc et Senans, avec un peu de Belgique dedans



Sur la route du retour, pour le quatrième jour de notre escapade, un ultime arrêt, une dernière visite :
la Saline royale d'Arc et Senans
Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, chef d’œuvre de l'architecte Claude-Nicolas Ledoux,  ce site est riche d'une histoire passionnante.
Un personnage très intéressant, ce Ledoux. Tout un bâtiment de la Saline lui est consacré, avec de très belles maquettes de ses œuvres futuristes, utopiques, réalisées ou non.






 Et quelle surprise de découvrir, dans la maison du directeur, une expo consacré à Hergé.

On n'avait pas vraiment le droit de faire des photos dans l'expo, mais j'ai quand même capturé le Nini entrant à Moulinsart avec Tintin et Haddock !  ;-)




Autour des bâtiments, dans les anciens potagers ouvriers, le festival des jardins s'est aussi inspiré d'Hergé et de ses personnages. Là, pas d'interdiction, alors j'ai pris des tas de photos !








 








Avant - après


Les gens ayant racheté ce château dans les années 80 l'ont trouvé dans un drôle d'état. Toit et charpente calcinés, intérieur entièrement pillé, des gravas jusqu'à hauteur du premier étage.

Désolée pour la qualité de la photo. Essayé pas pu de faire sans les reflets !

30 ans plus tard, comme ils n'ont pas ménagé leurs efforts, il ressemble à ça :




Le projet d'une vie sans doute.
La gentille propriétaire nous a dit s'être bien amusée à tout rebâtir et réinventer de ses mains.
Et moi j'ai trouvé  ça épatant !

Pour le projet de Ma'
semaine  29 - château



vendredi 21 juillet 2017

Visite


Tu te souviens peut-être de La grande vadrouille, et de l'aviateur anglais caché dans un lit d'hôpital en Bourgogne ? Et bien cela se passait dans la grande salle des "pôvres" des hospices de Beaune.
Comme c'était sur notre chemin, au retour du Loir et Cher,  nous y avons fait un arrêt, le temps d'une visite.
Fondé au XVème siècle par Nicolas Rolin et son épouse Guigone de Salins, cet Hôtel-Dieu a accueilli indigents, vieillards, infirmes, orphelins afin qu'ils soient pris en charge et soignés gratuitement, et ceci jusqu'au milieu du XXème siècle.


Un beau bâtiment, de style gothique flamboyant, avec une magnifique toiture en tuiles vernissées.

La grande salle des "pôvres", et ses deux rangées de lits fermés de rideaux rouges.

Les fondateurs du lieu, Nicolas Rolin et Guigone de Salins




Et quelques uns des trésors artistiques qu'il renferme, notamment ce polyptyque du XVème siècle composé de 9 panneaux, attribué à l'artiste flamand Rogier van der Weyden.


jeudi 20 juillet 2017

La fête


L'excellente raison qui nous a fait  traverser la France le week-end dernier, c'est le grand anniversaire chez Anne et Gilles.
50 ans pour Anne, 30 ans pour elle et Gilles, et 10 ans pour Suzanne la petite dernière.
Une fête chez les Allet, c'est la joie des retrouvailles, 4 ans déjà que nous ne nous étions plus vus.
C'est la nombreuse famille et les amis qui se retrouvent sans chichi, en toute cordialité.
C'est l'occasion de rencontrer d'autres blogocopines : Agdel et sa famille en étaient cette année, quel plaisir de se voir et de se parler "en vrai".
Avec des jeux (on peut faire confiance aux gars, ils ne sont jamais à court d'idées en la matière), des repas, du spectacle.
Et même l'opportunité de dormir sous la tente, ce qui ne nous arrive plus très souvent !











Merci beaucoup les amis, ça a été une très belle fête !

:)