lundi 28 septembre 2020

La rando du lundi, II

Comme je le disais hier, la semaine dernière a commencé par un lundi férié.
Avec mes copines marcheuses, on n'a pas hésité à bien le remplir.

Réveil à 5h15,  départ en voiture à 6h.
A 8h, on embarquait dans le petit train à crémaillère, direction Schynige Platte.

Et c'était parti pour 7 heures de randonnée.












La météo n'était pas extraordinaire, il faisait frais, la vue n'était pas des plus dégagée, mais ces détails n'ont en rien gâché mon plaisir d’être allée me balader là-haut.

dimanche 27 septembre 2020

La rando du lundi

 

Cette semaine a commencé par un lundi férié.
Avec les copines, on en a profité pour aller randonner en montagne.
J'en ai d'ailleurs rapporté tout un paquet de photos dont je vous montrerai une sélection bientôt sans doute.
Mais pour aujourd'hui, juste celle-ci : les copines repérant sur la cartes quelques détails de la région traversée.
 


semaine 39
Thème choisi par Dinosaure : en détail
 

dimanche 20 septembre 2020

Noir et blanc

 

Ce matin, le moment où le premier rayon du soleil est apparu derrière la haie de mon voisin - hop - dans la boîte !




semaine 38
Couleur : noir et blanc




 

lundi 14 septembre 2020

Rafraichissant

 

Un chouette dimanche!
La famille réunie pour fêter, avec un peu de retard, l'anniversaire de ma troize.
C'était animé comme d'hab.
Les cousins se sont retrouvés, les sœurs aussi.  
Et quand je leur ai demandé d'aller arroser les salades du potager, ça n'a pas manqué, c'est parti en rires et délires!










 
semaine 37
Les 5 éléments : l'eau

lundi 7 septembre 2020

Rentrée, bis

 

Une semaine après la rentrée de mes petits-fils est arrivée celle de mes élèves du jardin d'enfants.
Quinze inscrits en ce début d'année scolaire, mais je n'en ai encore vu que quatorze. J'attends que le quinzième, ou plutôt son papa avec qui j'ai déjà eu quelques contacts téléphoniques, veuille bien me redonner signe de vie...
Des petits tout chou, tout motivés, certains encore bien timides ou un peu anxieux mais ça s'améliore de jour en jour.
Une chouette petite troupe vraiment, pas de gros soucis pour le moment, je crois que je vais me régaler!
 
Ce qui me soulage beaucoup aussi, c'est que cette rentrée se passe sans trop d'angoisses liées à la pandémie. Seule une famille est un peu plus inquiète car les deux parents se considèrent comme étant à risques. 
Bien-sûr il a fallu prendre de nouvelles habitudes : on se lave les mains, souvent. Je passe pas mal de temps à nettoyer/désinfecter le matériel, les locaux. Et le nombre de jouets a été drastiquement réduit pour permettre de les laver. Ceux qui ne peuvent pas l'être sont mis en quarantaine quelques jours après utilisation. C'est un peu pénible, chronophage, mais les nouvelles routines se prennent et ça reste gérable. Certaines vont même probablement rester lorsqu'on finira par sortir de cette situation (on y croit, hein!). Moins de jeux/jouets mais qui changent souvent, ça a pas mal d'avantages.
Et puis avec mes mini élèves, je suis chanceuse car le port du masque n'est pas recommandé, ni la distanciation sociale. Et ça, ça me va trèèèès bien!







Comme tu peux le voir ci-dessus, en plus des élèves, des chats de toutes les couleurs ont aussi fait leur rentrée et mettent de la bonne humeur en tournicotant au plafond de ma petite classe!




dimanche 6 septembre 2020

Point de vue

 

Vue depuis ma fenêtre, la lune pleine de cette semaine, comme un point sur le i la cheminée des voisins. 




 
semaine 36
La leçon de photo : le point de vue 



samedi 5 septembre 2020

Petit mammouth me fait rire

 

Comme Petit mammouth (4 ans, je le rappelle) était bien enrhumé et toussait un peu, il n'est pas allé en classe lundi et mardi.
C'est donc chez lui que je suis allée le chercher pour notre après-midi ensemble.
Dans la voiture, tout guilleret, et très fier de sa trouvaille, il me raconte :
 - J'ai dit à maman que je me sentais pas très bien ce matin. Mais en fait, je me sentais trèèèès bien. Mais comme ça, pas d'école! 

Plus tard, on joue aux Legos assis par terre. Je trouve qu'il y fait un peu frisquet. 
- Et toi, mon bonhomme, tu n'as pas froid?
- Non non, je n'ai pas froid du tout! C'est parce que dans mon corps, je n'ai pas du sang. Moi j'ai de la LAVE! Tu sais ce que c'est, la LAVE?

Plus tard encore, je lui demande s'il a congé, le lendemain.
-Qu'est-ce que ça veut dire, congé?
Après explications :
- Alors non, c'est pas demain que je conge...


 
 

lundi 31 août 2020

Vacances à la montagne, dernier jour

 

Avant de redescendre,  nous sommes allés voir l'installation d'un artiste étasunien, Doug Aitken
C'est sur les hauteurs de Gstaad qu'il a posé son 'Mirage', un chalet tout en miroirs qui jouent avec la beauté du ciel et du paysage.
Y'a pas, les jeux de reflets, ça fait toujours son petit effet!
 



 






Redescendus en plaine, c'est un tout autre style de bâtiment que nous avons visité.
A Corsier-sur-Vevey, le manoir où Charlie Chaplin a vécu les 25 dernières années de sa vie entouré de sa nombreuse famille, a été depuis quelques années transformé en musée consacré au grand artiste.
J'aime beaucoup Chaplin, l'homme, son œuvre, son humanisme.
 
Dans le manoir, on est plongé dans sa vie, son histoire.
Dans un autre bâtiment, le studio, c'est au cœur de ses films, dans leurs décors, que l'on se promène.
Une chouette visite!
 
 
 











 



dimanche 30 août 2020

La rentrée de mes petits

 

Voilà 2 semaines déjà que mes petits-fils ont repris le chemin de l'école.

La première rentrée pour Petit mammouth. Ses parents étaient un peu inquiets, lui aussi.
"Au début, j'ai eu un peu peur, et après, c'est tout bien allé!" a-t-il raconté à sa maman après la première journée.
Ouf, tout le monde est soulagé! 
Comme il n'a classe que le matin, les après-midi se passent en famille. Le mardi, c'est avec moi, youpie!

Titou est reparti tout content avec son nouveau cartable en 4H (CE1 pour la France). Le premier jour, il s'est fait un nouveau copain, il a trouvé la maîtresse très gentille. On croise les doigts pour que l'idylle dure le plus longtemps possible!
Quant à Tilulu, il n'était pas ravi ravi de retourner en classe. Il est entré en 7H (CM2) mais m'a dit qu'il espérait surtout arriver à la fin de la 11éme pour en avoir enfin terminé avec tout ça!!! J'ai dû lui dire que la fin de la scolarité obligatoire ne signifiait pas la fin de l'école, qu'il fallait compter avec les études ou une formation professionnelle. Mais ça, à priori, ça ne l'ennuie pas, il pense qu'enfin à ce moment-là, il apprendra quelque chose à l'école. Hem, c'est dit!
Mes deux grands, c'est le mercredi que je vais les chercher à la sortie de l'école pour le repas de midi et que nous avons l'après-midi pour écouter tout ce qu'ils ont à raconter / faire les devoirs / jouer / sortir / bricoler / etc.

J'apprécie beaucoup ces rendez-vous hebdomadaires avec mes p'tits gars.
C'est riche, intense, drôle, émouvant, bruyant, fatigant et stimulant tout à la fois.

Et avec eux, un moment à ne pas négliger, c'est le goûter. Un repas que, comme la plupart des enfants, ils adorent!



 
 
semaine 35
Un des 7 péchés capitaux *
 
 
* La gourmandise de mes petits-enfants au moment du goûter est ce que j'ai choisi pour le thème de la semaine, même si je ne la considère absolument pas comme un 'péché', mais au contraire tout à fait saine et naturelle!



vendredi 28 août 2020

Vacances à la montagne, jour 3

 

Pas de vélo pour la sortie du 3ème jour, mais juste nos pieds.
Et un peu de télésiège pour la montée sur la crête, histoire de ménager le pied du Nini toujours sensible.  
Là-haut, on a randonné plus de deux heures dans un panorama à couper le souffle!
Je sais, je me répète et me répète encore.
Mais vraiment, rarement je ne me sens aussi vivante et heureuse, aussi proche de l'idée de perfection que lorsque je chemine sur les sentiers de montagne. 









 

jeudi 27 août 2020

Vacances à la montagne, jour 2


Le deuxième jour, le Nini propose une sortie à vélo.
Heu... le vélo et moi, ce n'est pas le grand amour.
A plat, et pas trop longtemps, ça va. Mais à la montagne...
C'est pour ça que les bécanes que nous avons louées, elles étaient avec assistance électrique.
Et effectivement, ça change tout!



La quinzaine de kilomètres et les 500 mètres de dénivelé ont été avalés en un rien de temps, avec grand plaisir.
Et en dessert, il y a eu le petit lac d'altitude dont on a fait le tour à pied, pour changer.
Quelle beauté, et quel calme!
Un shot de bien-être et de bonheur.




 

Après être redescendus, comme on en avait pas assez (et encore suffisamment de charge dans les batteries des vélos!), on a mis le cap sur un deuxième lac.

 



Une journée magnifique, qui m'a réconciliée avec le vélo (sauf mon fondement qui a regretté un jour ou deux la selle 'sport' pas du tout adaptée et l'absence de short cycliste rembourré là où il faut pour  amortir le choc).