printemps

printemps

samedi 27 août 2016

Détail



Dans le petit chemin de pierres qui mène au château de St-Mickael's Mount, en Cornouailles, un des pavés a une forme particulière.
La légende dit qu'il s'agit du cœur du dragon terrassé.
Quant à son corps, il git au fond du puits !




Pour le Projet 52 de Ma' 


semaine 34 -détail

vendredi 26 août 2016

Tintagel



Si je te dis légendes arthuriennes, table ronde, Uther Pendragon et bien évidemment pour moi Kaamelott et Alexandre Astier, sauras-tu me dire où je suis allée promener mes savates lorsque j'étais en Cornouailles ?
Mmmh ?
Tintagel bien sûr !
Du château supposé être le lieu de naissance d'Arthur, il ne reste que quelques ruines.
Le site abrite aussi des vestiges de la période romaine, du haut moyen-âge, et du début de la période moderne.
Et l'endroit est magnifique pour s'y promener.















Avec, comme partout et à toute heure dans ce beau pays, du vent qui décoiffe !
;o)






jeudi 25 août 2016

Charade



Tilulu aime beaucoup les mots.
Il apprécie qu'ils soient précis, correctement choisis. Certains le font bien rire et il est toujours content d'en apprendre de nouveaux.
Il aime en inventer aussi et jouer avec.
Il y a quelques temps, il a donc découvert avec délice les charades.
C'est bien, les charades, on peut y jouer en voiture, dans les petites périodes creuses, ou pour calmer les moments un peu trop exubérants.
Il est devenu très fort à ce jeu, aussi bien pour résoudre les énigmes que pour en inventer de nouvelles.
L'autre jour, tout fier, il m'a montré sa dernière trouvaille :

- Regarde, j'ai dessiné une charade !



Et oui, il a réinventé le rébus !
Mais en y écrivant les définitions quand même.

Alors, tu as trouvé la solution ?


mercredi 24 août 2016

Au bout du monde


Land's End est le point le plus à l'ouest de l'île de Bretagne.
C'est joli mais très touristique.
Pour admirer les vagues et les rochers, il faut passer par tout un village de boutiques, de restau, etc.
Et il faut payer pour se faire photographier officiellement devant le panneau qui prouve qu'on est bien au bout du monde !




 

Alors qu'à peine plus au nord, Cap Cornwall est aussi très très beau.
Et là il n'y avait que nous, la mer, les mouettes, un vent qui décoiffe, et un beau coucher de soleil !












mardi 23 août 2016

Coup de vieux




Titou (2ans) : Ze suis grand, ze suis zéante, z'ai 5 ans !

Tilulu (5 ans) : Moi je suis plus grand ! J'ai 3000 ans !

Titou : 3000 ans ? Comme Papapic ?




visite




Pendant les vacances, nous sommes allés faire une visite au mont St-Michel.
Non non, pas en France, toujours dans les Cornouailles anglaises.
St Mickael's Mount, ils l'appellent ici.
Et c'est vraiment un bel endroit.
Le site est accessible à pied à marée basse, en bateau le reste du temps.
Le château/forteresse, toujours habité par ses propriétaires, se visite et est très intéressant.



Le mont et sa baie, à marée montante

En cornique, le site s'appelle Carrack Looz, ce qui signifie rocher gris.


Dans la chapelle dédié au saint patron du lieu, une sculpture de Saint Michel terrassant le dragon.

Au pied du château, de beaux jardins en terrasses.





lundi 22 août 2016

A la plage



Après avoir déposé belle-maman chez sa sœur, fait une petite tournée des cousins et cousines british,
le Nini, sa sœur et moi sommes partis en direction du sud-ouest, en Cornouailles, dans une petite voiture de location.

Le premier jour des vacances, les bagages déposés dans un charmant petit hôtel, nous sommes allés faire un tour dans la ville de Newquay par une météo très ... britannique. Autrement dit, il a plu, plu, plu, et encore plu. Avec pas mal de vent pour retourner nos parapluies et nous tremper intégralement.




Mais dès le lendemain, ça s'est arrangé.
Assez pour profiter de la plage juste devant l'hôtel.
Pour y arriver, 127 belles marches taillées dans la falaise à descendre.
Et autant à remonter pour rentrer ...
Mais cela en valait largement la peine.










dimanche 21 août 2016

Retrouvailles



Et l'Angleterre ? et les Cornouailles ? c'était comment ?
Ben c'était très bien, magnifique même. Merci de demander !
Je n'en ai pas encore beaucoup parlé ici, mais je vais me rattraper.

Ce petit séjour chez les Grands-Bretons, c'était avant tout pour que ma belle-maman puisse revoir sa sœur qui vit là-bas. La sœurette est partie en Angleterre dans la vingtaine, histoire de parfaire son anglais. Et près de 70 ans plus tard, elle y est toujours dis donc !
Les deux sœurs ont régulièrement fait le voyage, dans un sens ou dans l'autre, pour se voir. Elles s'écrivent aussi et se téléphonent une fois par semaine. Mais à 88 et presque 91 ans, elles pensaient ne plus jamais avoir l'occasion de se voir en vrai.
Sauf qu'avec le Nini, on a trouvé ça trop mal fait. Alors on a pris en charge mamie, valises, billets d'avion, on a embarqué une sœur/belle-sœur dans l'histoire et hop, nous voilà partis.



Trop chouettes, les retrouvailles familiales, nous avons tous beaucoup apprécié !



samedi 20 août 2016

Construction



Un petit garçon en pyjama, sur le sol de ma maison, construit ville et château enchantés.







Pour le Projet 52 de Ma' 


semaine 33 - architechture

jeudi 18 août 2016

Autoportrait






Faire son autoportrait à la manière d'Edouard Levé, c'est ce que nous propose Adrienne.

A mon tour de jouer :

Adolescente, je voyageais dans les livres sans avoir presque jamais quitté ma ville ni être jamais partie en vacances. Pendant des heures, je me suis inventé une autre maison, une famille bien différente de la mienne. J'aime regarder tout autour de moi. Je connais une personne qui ne semble s'intéresser qu'aux maladies, aux situations tragiques, et aux cas désespérés qu'elle voit partout autour d'elle, tout ça avec délectation. La fin d'un voyage arrive souvent bien trop vite. Je me souviens de détails minuscules et oublie d'autres choses bien plus importantes. Je n'aimerais pas avoir parlé avec quelqu'un qui a tué une autre personne. J'ai habité dans une impasse sans voitures ce qui laissait à nous les gosses la rue pour jouer. J'aimerais bien que le tunnel de lumière qui se présente au bout de la vie existe vraiment. Je suis souvent celle qui écoute et qu'on n'entend pas quand elle ouvre la bouche. Je ne me connais pas de surnom autre que celui que me donnait ma maman. Je perds tous mes moyens quand on m'agresse verbalement. J'entasse les choses plus que je ne les archive. Je suis bien trop timide pour oser adresser la parole à une célébrité. La compétition me stresse et je déteste ça. Décrire ma vie ne me semble pas présenter beaucoup d'intérêt et pourtant je le fais plusieurs fois par semaine ici. Je crains de perdre complétement la boule en vieillissant et d'être une charge pour mes enfants. Assise jambes nues sur du skaï, je transpire et ça colle très désagréablement. Je ne m'aime pas, ou si peu ! J'oublie de ne pas oublier. Je ne crois pas que Satan existe. Mon casier judiciaire est vierge. J'aime toutes les saisons, avec un petit plus pour l'hiver quand il y a de la neige. Seule, je ne m'ennuie jamais mais ça peut m'arriver en société. J'arpente ma campagne et j'aime manger au restaurant. En matière de nourriture, je préfère le salé au sucré,  et je n'ai presque plus mangé de viande ou de poisson depuis 8 mois. Avoir un frigidaire vide ne m'angoisse plus comme c'était le cas par le passé. J'aime bien la bière et le vin, fume une cigarette en cachette de temps en temps, mais je peux me passer de tout ça facilement. Dans un pays étranger, je crains de faire des impairs et n'ose pas facilement parler dans une autre langue que la mienne.


Voilà, c'est fait !
Qui est tenté par l'exercice ?




Et en bonus une photo qui n'a rien à voir avec la choucroute.
Mais quand même, c'est bôôô !!!



mercredi 17 août 2016

Salanfe



Pour notre deuxième journée à la montagne, le Nini et moi avons décidé d'aller voir un peu plus haut.
30° en plaine, le temps idéal pour se réfugier sur les sommets, au frais.
C'était extra !



Partis en début de matinée sous un ciel radieux,


dans un décor de rêve,





nous sommes arrivés après 1h30 de grimpette au barrage de Salanfe.





Derrière ce mastodonte de béton, son lac de retenue, le cirque de Salanfe, les Dents du Midi, le Glacier Noir tout au fond.










Encore deux heures de marche pour faire le tour du lac, un petit repas à l'auberge/refuge, des dizaines de photos pour emporter l'ineffable beauté du lieu, et il a bien fallu se décider à redescendre.

J'en ai déjà parlé souvent, mais je ne sais pas vraiment décrire la plénitude, l'intensité de mon ressenti lorsque je vais en montagne.
Il y a la marche, l'effort à fournir lors de la montée, le corps qui passé le premier quart d'heure difficile trouve son rythme et se délie, la merveilleuse nature tout autour, la satisfaction lorsque le but est atteint ...

Le bonheur en somme !




mardi 16 août 2016

Dans les gorges du Dailley



Le premier projet d'excursion qui me tentait dans notre région de villégiature alpine, c'était une petite marche dans les gorges du Dailley.



Sauf que dans cette balade, il y a des passages comme ça :





- Non non non, a dit le Nini, très peu pour moi !

Pas de problème.
Il prendra le chemin de forêt, sans crainte de vertige, moi le sentier des gorges, et nous nous retrouverons au sommet du col.

De mon côté, c'était magnifique.



















De son côté, le Nini a fait un joli parcours.
Il a grimpé, s'est trompé de chemin, a fait demi-tour, a regrimpé encore ...
A croire qu'il l'a fait exprès puisque nous sommes arrivés EXACTEMENT au même moment, à la seconde près, au sommet du col de la Matze !

On est trop forts, non ?

:D