hiver

hiver

lundi 25 mai 2015

Cabane



Ma fille Cara a passé son enfance à grimper aux arbres et à faire des cabanes en forêt.
Quand on la perdait de vue, notre premier réflex était de chercher les arbres les plus proches et de lever les yeux !

Alors devinez où elle emmène maintenant ses garçons quand l'occasion se présente ?
Mmmm ?



Mais oui, en forêt !
Et elle les initie à la construction de cabanes.
Enfin, surtout l'ainé. Le petit n'est pas encore tout à fait au point pour crapahuter en forêt.
Surtout en chaussettes comme lors de l'expédition illustrée ci-dessous !
Papapic et Mamie-ange sont aussi allés admirer la dernière construction.
C'était chouette !




















10 commentaires:

  1. ils sont bien beaux, grands et petits :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci du compliment Adrienne !
      En ce qui me concerne, je les vois avec les yeux de l'amour alors forcément, je les trouve beaux aussi ;o) !

      Supprimer
  2. Les cabanes!!! C'est une activité que j'ai aussi beaucoup pratiquée. Les enfants aussi en sont fans!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah les grands classiques de l'enfance ne sont pas encore près de se perdre et c'est tant mieux !

      Supprimer
  3. Petit suisse helvète underground ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu ... je ne comprends pas trop ce commentaire ...
      Mais je veux bien une explication ;o) !

      Supprimer
  4. tellement super les cabanes, c'était l'activité préférée des miens, je ne pourrai plus te dire combien ils en ont fait...
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel jeu merveilleux !
      Les enfants peuvent s'en inventer avec trois fois rien avec toujours autant de bonheur.

      Supprimer
  5. J'ai passé mon enfance en forêt ! Je grimpais beaucoup aux arbres et je m'en étais attitré un en particulier dans une clairière, mon frère en avait un autre !
    Les cabanes c'étaient un vrai bonheur, nous, on les faisait surtout avec des fougères !
    vivement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes plus beaux souvenirs d'enfance sont aussi en forêt.
      Quel terrain de jeu extraordinaire !

      Supprimer