hiver

hiver

samedi 23 mai 2015

Balade et cueillette



Avec le très bon prétexte de faire plaisir à mon beau-fils qui aime beaucoup le pesto à l'ail des ours, je suis partie à la cueillette, avec grand bonheur (et un petit sachet en plastique) !
Comme la saison est déjà bien avancée, je sais qu'il me faut aller voir en altitude pour avoir une chance d'en trouver qui ne soit pas encore en fleurs.

C'est donc vers les sommets que je me dirige.
Et bingo, il y en a tout plein !


Oui je sais, la photo est floue.
Mais c'en est bien, tu peux me faire confiance.
A l'odeur, impossible de se tromper.

;o)





Ayant bien rempli mon petit sachet, je ne vais quand même pas faire demi-tour si près du sommet.
Alors je continue ...










Après une belle montée, la forêt disparaît pour laisser la place aux pâturages d'altitude.
Le décor change alors du tout au tout, la vue se dégage, et même par temps moyen comme là, le panorama sur le plateau suisse est magnifique.





Encore quelques efforts, et je parviens sur la crête.





Ce jour-là, étonnamment, il n'y a pas trop de vent.
La température n'y est pas beaucoup plus basse qu'au village.

Mais je sais que la plupart du temps, les conditions ici sont rudes.
Les quelques arbres qui s'accrochent à cette altitude en savent quelque chose !









Là-haut, je me sens bien.
En presque deux heures de balade, je n'ai aperçu qu'une seule personne, et encore, de loin.
La compagnie des humains ne me manque pas, je me remplis d'air et de beauté.
Et même si le temps est un peu menaçant (on dirait bien un rideau de pluie, là dans le fond, non ?), je n'ai pas envie de redescendre !

Mais il faut bien.
J'ai un pesto à préparer, des bouches à nourrir, et un article à écrire pour le raconter !

12 commentaires:

  1. Belle balade!!! Merci de nous avoir emmenés avec toi! J'imagine que le pesto fût apprécié...

    RépondreSupprimer
  2. C'est bon l'ail des ours.
    Pis pour aller le chercher, c'est beau aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu trop fort pour moi !
      J'ai l'impression de garder le goût dans la bouche pendant des heures, voire plus, comme avec l'oignon cru.
      Alors j'évite mais je le prépare volontiers pour les amateurs.

      Supprimer
  3. ah ça fait rêver!!!
    et oui, c'est excellent, l'ail des ours

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais point trop n'en faut !
      (de l'ail des ours, donc, parce que de la montagne, en ce qui me concerne, il n'y en a jamais trop !)

      Supprimer
  4. Quel paysage !!! Je comprends quand tu dis "je n'ai pas envie de redescendre". C'est ce qui m'arrive souvent lors de mes promenades, je n'ai pas envie de rentrer, et encore plus quand je n'ai rencontré personne et ça arrive souvent par chez moi ! ;)
    Pour l'ail des ours, je l'ai trouvé très joli en fleur l'autre jour, mais comme je déteste l'ail, je n'essaierai même pas d'en manger ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les balades et le bonheur qu'elles procurent, on se comprend ;o) !
      Moi j'aime bien l'ail, mais celui des ours, c'est encore plus fort !

      Supprimer
  5. Je n'ai même pas eu le temps de profiter de cueillir de l'ail d'ours cette année, car il était déjà en fleur... D'habitude, j'aime bien en mettre un peu dans la salade. Par contre, je n'ai jamais essayé de faire du pesto avec. Comme tu l'as mentionné plus haut, ça doit être assez puissant au goût; peut-être faudrait-il le mélanger avec quelque chose d'autre pour l'adoucir... C'est qui est de sûr, la ballade fut belle! La photo avec l'arbre sec au sommet de la montagne est de toute beauté...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sentier des crêtes est, je pense, mon préféré de tous les environs ...

      Supprimer
  6. Ta région est tellement magnifique!

    RépondreSupprimer