dimanche 9 octobre 2016

Par le col du Gothard


Lors de cette première semaine de vacances, j'ai réussi à faire sortir la tête du Nini de son guidon.
Autrement dit, il a pris quelques jours de vacances. Trois au lieu des cinq envisagés initialement, mais c'est déjà ça !
Il est stressé, submergé de travail, et les projets dont il a la supervision ne progressent pas assez vite au goût de ses clients.
Argh, le pauvre, je ne l'envie pas ! Une petite coupure est plus que nécessaire.
Alors nous avons improvisé une petite sortie tous les deux dans notre sud helvète, dans le canton du Tessin.
Pour y parvenir, il faut franchir la barrière des alpes. Une belle barrière, qui ne se laisse pas  traverser n'importe comment.
A cette période de l'année, on a encore le choix entre les tunnels ou les cols puisqu'ils ne sont pas enneigés.
On a choisi un col, celui du Saint Gothard, puisque nous n'étions pas pressés et que c'était l'occasion de s'y arrêter pour s'y promener.










On est à la montagne, il fait beau, on marche jusqu'au petit lac de Sella et on en fait le tour.



T'as vu la taille des piquets à neige par ici ?
O_o




A la fin de la balade, le brouillard a pris possession des lieux.
Des ombres fantasmagoriques se découpent au loin.
Un vent glacé nous vrille le front, le thermomètre affiche moins de 0 degré.
C'est l'hiver qui nous rappelle qu'il sera bientôt de retour !
Pas de problème pour moi, je l'aime bien, je l'attends de pied ferme.
Mais dans l'intervalle, on va encore aller voir sur le versant sud si la douceur de l'automne est encore là ...








4 commentaires:

  1. Tes prises de vues sont splendides... Nos montagnes et cols sont de toute beauté. Pour passer à un autre sujet, il faut absolument que le Nini baisse son rythme de travail... Il doit se reposer un peu. Gare au surmenage... :-o

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça, il le sait, et quand il l'oublie je le lui rappelle !
      Mais ça reste souvent théorique ...

      Supprimer
  2. Tout change bien vite en altitude!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça, ce sont les joies de la montagne !!!
      ;o)

      Supprimer