hiver

hiver

dimanche 1 mai 2016

Cousette



Ma maman appartenait à une génération qui ne jetait rien.
Par nécessité bien-sûr.
L'argent était rare, chaque pièce comptait, et on ne pouvait pas le dépenser sans bien y réfléchir avant.
Et puis se débarrasser de ce qui pouvait encore servir, quelle hérésie !
Quand nous avons dû vider son appartement, j'ai récupéré ses affaires de couture. Parmi elles, la boîte de boutons et le sac des fermetures à glissière récupérés sur les vieux vêtements avant qu'ils ne partent à la poubelle.
Il y avait des vieux draps aussi, en toile de coton ou de lin quasi inusable.






Par ce dimanche pluvieux, comme l'envie de faire un peu de couture m'a prise, c'est dans ce stock que je suis allée puiser.



Un petit projet simple et rapide, une petite trousse pour emporter maquillage et petites bricoles quand je pars en voyage.
J'ai trouvé le tuto ICI .

J'aime bien coudre, même si je ne le fais pas très souvent.
Chaque fois je pense à ma maman.
Lorsque j'étais petite, j'adorais la regarder utiliser sa machine à coudre. C'est comme ça que j'ai appris les premiers rudiments.
Par la suite, j'ai pris quelques cours (la gentille dame qui nous prodiguait ses conseils serait sans doute un peu catastrophée de voir la façon dont je pratique son art !).


Bref, pour aujourd'hui, en trois photos, voilà ce que ça a donné !












10 commentaires:

  1. catastrophée? tu veux rire? du si joli travail!
    (ma grand-mère aussi avait ce genre de collection de boutons :-)j'en ai gardé une partie en souvenir)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est que tu ne m'as pas vue en action, ni regardé de trop près le résultat final ;o) !

      Pour les boutons, je continue d'en récolter quand je dois jeter un vêtement et que je les trouve jolis, même si je sais que pour la plupart je ne les réutiliserai jamais.

      Supprimer
  2. Ah oui, la boîte à boutons ! Vous avez raison : on ne jetait rien. Très jolie petite trousse, bravo !

    RépondreSupprimer
  3. Catastrophé, la dame couture ? Elle serait un peu dure. Pour les boutons, je les ai classés par couleur dans des pots à conserve en verre. J'en ai une dizaine, c'est plus facile quand on recherche un bouton !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça c'est de l'organisation, Alphonsine !
      Et en plus ça doit être très joli, les bocaux de boutons.
      La dame de la couture était une très gentille personne. Mais il lui arrivait parfois de soupirer en regardant les bêtises ou les manières pas très orthodoxes de ses élèves.
      ^_^

      Supprimer
  4. Ma Mamie était horrifiée de me voir coudre à la machine des pièces juste épinglées÷ et finalement, maintenant il m'arrive de bâtir dans les règles de l'art (mais pas souvent, quand même)
    Jolie trousse ! J'adore utiliser les vieux draps de lin et je découds encore les fermetures avant de jeter un vêtement, c'est grave ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah, c'est exactement ce qui aurait fait soupirer ma prof de couture, ma façon de coudre à la va vite en mettant juste quelques épingles !
      Pour la récup des fermetures, mais non ce n'est pas grave, c'est même très malin, économe, et tout à fait éco-responsable !
      Bravo agdel !
      :o)

      Supprimer