hiver

hiver

mercredi 11 janvier 2017

Paris, expos




Il y a eu aussi la visite à Beaubourg.

Avec en premier lieu, l'expo Magritte, La trahison des images.




Entre peinture et philosophie, l'expo a donné beaucoup à voir, à réfléchir. Et à sourire aussi en entendant les commentaires et interprétations des très nombreux visiteurs qui avaient eu la même idée que nous ce jour-là !

Le modèle rouge

Le viol

Le principe d'incertitude

La belle captive

Tentative de l'impossible

Pour une fois qu'il était possible de photographier, je ne m'en suis pas privé !


Après Magritte, il y a eu l'expo d'un artiste que je ne connaissais pas du tout mais qui a fait un clin d'oeil au Nini ... et à mes petits-fils !






Et puis pour terminer, un tour à l'expo consacrée aux 60 ans du Gaston de Franquin.
Émotions et sourires garantis !


















Une riche journée,
avec de belles visites intéressantes,
mais le plus chouette de tout, c'est que c'était en compagnie d'Adrienne.

:o) 

6 commentaires:

  1. tu vois, aujourd'hui j'allais faire un billet M comme Magritte et puis je n'ai pas réussi à choisir parmi ma centaine de photos :-) et j'ai eu peur aussi de devenir trop didactique en voulant expliquer ce que tu appelles si bien "entre peinture et philosophie" :-)
    (superbe, cette "peinture à Nini" et ces tableaux réalisés par tes petits-fils :-))
    bises et merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu de la peine à choisir aussi et je n'avais qu'une vingtaine de photos de tableaux. Beaucoup m'ont fait une forte impression. Quand à mes cogitations, elles sont intérieures et préfèrent y rester ;o) !
      Et pour monsieur Twombly, il serait sans doute vexé s'il lisait ça mais j'ai vraiment retrouvé le style de mes petits-fils ou de mes petits élèves dans certaines de ses toiles :D !

      Supprimer
    2. Mais j'aimerais beaucoup lire ce que tu as à en dire ;o)

      Supprimer
  2. Trop jalouse : un, parce que avec fillette nous n'avons pas réussi à rentrer voir Magritte (+ d'une heure de queue!) et deux, parce que j'aurais aimé vous rejoindre Adrienne et toi!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, et j'aurais été ravie de t'y rencontrer, moi aussi !
      Pour les billets, nous les avons réservés sur internet, on gagne pas mal de temps !

      Supprimer
  3. Ah, le grand et incontournable Magritte. Très intéressant. Quand à Cy Twombly, j'avais eu la chance d'admirer quelques unes de ses toiles à la Fondation de l'Hermitage à Lausanne. J'aime beaucoup sa gestuelle dans certains de ses tableaux.

    RépondreSupprimer