samedi 19 août 2017

Paysage



Le souvenir de ce matin-là - seule dans la montagne au lever du jour - est si beau qu'il en est presque douloureux.
Un instant merveilleux, extraordinaire, où l'âme a le sentiment de faire partie du grand tout, et le désir ardent de parvenir à cette harmonie parfaite.

 
Alpes juliennes, Slovénie, août 2017
 
Pour le projet de Ma'
semaine  33 -paysage

18 commentaires:

  1. oui, sublime, je comprends ton sentiment d'appartenance au monde, à ce monde-là!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est si beau ! et plus encore !

      Supprimer
  2. La photo est très belle. Et je comprends cette sensation extraordinaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dédé ! Oui, je crois t'avoir déjà entendue exprimer des émotions semblables.

      Supprimer
  3. l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt...moi je me lève tard heureusement il y a les photos des blogueuse;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'avantage du petit matin, c'est le calme et le silence. Mais très tard ça peut marcher aussi ;o) !

      Supprimer
  4. l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt...moi je me lève tard heureusement il y a les photos des blogueuse;)

    RépondreSupprimer
  5. Je comprends ce sentiment...quoi de plus beau ? La nature fait les choses en grand, moi, j'ai toujours ce sentiment quand je regarde l'océan ... ou les arbres ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je peux rester des heures aussi à contempler la mer ou la forêt. Avec le sentiment très fort d'appartenir à tout ça. L'homme est fou de vouloir s'en extraire, dominer, ou pire détruire ce monde.

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Merci ! Mais quand on est face à un tel paysage, il n'y a plus qu'à appuyer sur le déclencheur !

      Supprimer
  7. Magnifique ! Quelle sérénité
    Belle journée

    RépondreSupprimer
  8. Quel somptueux paysage, comme je les aime!

    RépondreSupprimer
  9. Réponses
    1. Oui, le qualificatif me convient !
      :o)

      Supprimer