hiver

hiver

vendredi 11 août 2017

Ljubljana


Ljubljana la belle,
Ljubljana la verte,
Ljubljana l'accueillante.

J'ai beaucoup apprécié les trois jours passés dans la capitale slovène.
Une capitale à taille humaine, vivante.
Pourtant il y a fait si chaud, beaucoup trop pour moi.
Mais on s'y promène à l'ombre des monuments de Joze Plečnik, sous les regards de la statue du poète France Preseren, et les innombrables terrasses le long de la Ljubljianica sont là pour accueillir les touristes fatigués et assoiffés.



.










Vivent tous les peuples du monde
Qui aspirent à voir le jour
Où le soleil dansant sa ronde
N'éclairera que de l'amour,
Où tout citoyen
Sera libre enfin,
En paix avec tous ses voisins !

Extrait de Zdravljica
poème de France Preseren composé en 1844
et depuis 1989, l'hymne national de la Slovénie 


 

4 commentaires:

  1. hé oui, hé oui, bien beau, bien vrai tout ça :-)

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Oui, et accueillante, très vivante, je n'ai que des qualificatifs positifs de notre passage par Ljubljana.

      Supprimer