hiver

hiver

dimanche 26 mars 2017

Les rendez-vous de mars : kilomètres à pied


J'ai manqué le troisième rendez-vous du mois de mars proposé par Anne - kilomètres à pied - parce que très occupée justement à parcourir pedibus le pavé romain en compagnie du Nini. Je me rattrape aujourd'hui, surtout qu'un rendez-vous qui parle d'une de mes activités favorites, je me dois d'y participer !
Des kilomètres, dans la ville éternelle, on en a fait quelques uns. Le premier trajet, on a pris le bus. Un bus qu'on a attendu des plombes et qui nous a brinquebalé à travers la ville en faisant de nombreux détours. C'était bien aussi, on a vu comme ça des endroits où nous ne serions sans doute pas passés autrement, et j'aime toujours bien observer les usagers des transports publics. Mais par la suite, nous avons préféré marcher. Le Colisée, le forum, la place Navona, celle du Peuple et celle d'Espagne, le Panthéon, les ruelles du vieux Rome, un petit tour au Vatican et dans le parc de la villa Borghèse, sans oublier un passage devant l'incontournable fontaine de Trevi, ce n'était pas les buts de promenades qui manquaient.

J'ai été bien contente d'avoir renoncé aux bottines pour une paire de chaussures confortables style baskets !





2 commentaires:

  1. oui, le bus c'est bien comme poste d'observation pour le paysage et pour les gens mais évidemment, une ville se découvre à pied et en baskets, même si les Italiens préfèrent rester élégants :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, les Italiens aiment l'élégance, et mes pieds se souvenaient encore douloureusement du pavé parisien. Alors j'ai opté pour des chaussures confortables comme des baskets mais sobres et noires comme des chaussures de ville. C'est ce qu'on appelle un compromis helvétique !
      :D :D :D

      Supprimer