hiver

hiver

mercredi 19 mars 2014

Madeleine



Pour la photo du mois, un petit jeu auquel participe Cara mia, le thème à illustrer était : quelle est votre madeleine de Proust ?

Je ne participe pas à ce jeu, mais forcément je me suis posé la question.
Qu’est-ce qui me rappelle instantanément mon enfance, et plus spécifiquement mes toutes premières années de vie ?
En vrac, pour chaque sens, les premiers souvenirs qui ont émergé ...

Une saveur ?
Les pâtes, et plus spécialement les spaghetti, mangés avec du concentré de tomate.

Une odeur ?
Les mandarines qui annoncent l'arrivée de Saint Nicolas.

Une image ?
Celle  de la minuscule cour derrière la maison où nous allons jouer.

Un son ?

La radio qui grésille et qui passe des tubes de Cloclo.

Une sensation tactile ?
Les draps un peu rêches sur lesquels je frotte mes pieds avant de m'endormir.


Et toi, de quoi te rappelles-tu ?


12 commentaires:

  1. Alors moi, c'est facile pour la saveur : Celle des petits pois minuscules que j'allais piquer dans le jardin avant même qu'ils soient arrivés à maturité, l'odeur de verdure, le goût sucré, un délice ! J'ai la saveur et l'odeur en même temps ! ;) Mais il y a d' autres odeurs qui me rappellent l'enfance, la cire que l'on mettait sur nos table d'école le dernier jour avant les vacances, l'eau parfumé à la fleur d'oranger que ma mère me donnait lorsque j'étais malade.
    Une image : La forêt où nous passions tous nos après-midi lorsqu’il faisait beau.
    Un son : Les 45 tours que nous écoutions dans la salle à manger en dansant autour de la table.
    Une sensation tactile : là, c'est plus dur ... ah si ! le sable qui coule entre les doigts !
    Et puis moi ce dont je me rappelle le plus ce sont tous les jeux que nous inventions avec mon frère, je dis toujours qu'aucun enfant n'aura autant joué que nous !
    Merci pour ce petit exercice de mémoire ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et merci à toi pour ta participation !
      La forêt fait aussi partie de mes images, et l'odeur du feu de bois pour les grillades du pique-nique vient directement à la suite :o) !!!

      Supprimer
  2. Pour moi ce qui est de saveur c'est un jus ou un sirop de fruit que malheureusement pour moi reste encore un mystère. J'ai un flash ou je le sirote en entendant le générique de Fort Boyard. Le nectar d'une fleur d'oiseau que ma sœur et moi avions gouté avec un camarade du village Mahebourg.

    Une image: Celle de moi a 3 - 4 ans marchant sur un rebord en essayant de pas tomber, des gros escargots qui sortent leurs cornes et moi essayant de le couper avec des ciseaux, je vous rassure, sans succès

    Un son : Le bruit d'une pluie torrentielle sur un toit en tôle. Le generique de Fort Boyard, de Blanche Neige et les 7 nains, de Club Dorothée, Mac Guyver, Dragon Ball Z, K 2000... Il y en a pas mal :)

    Une sensation tactile : L'aspect gluant des escargots, la friction d'un bâton avec roue vagabonde qu'on faisait rouler a toute vitesse, le vent qui souffle sur mon visage, a vélo avec ce même cousin !



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce partage, Bribri !
      Les escargots ont aussi peuplé l'enfance de Cara, mais je ne crois pas qu'elle ait jamais essayé de leur couper les cornes ^:^ !!!

      Supprimer
  3. Héhé, tu sais bien et c'est pas loin de chez toi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et tes souvenirs m'ont bien inspirée pour retrouver les miens !

      Supprimer
  4. Le goût des groseille grappillées dans le jardin, les groseilliers étaient plus hauts que Bénou et moi.
    L'odeur de ma maison actuelle, qui était l'odeur des vacances alors...
    La bande son des beaux jours à Digne: les martinets qui virent autour des bâtiments en lançant leurs cris perçants.
    La douceur et la chaleur du soleil sur ma peau.
    La vue, les yeux dans les yeux, de mon amoureux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mmmmh, les groseilles ! Moi j'allais en chaparder dans le jardin voisin en passant la main à travers le grillage ...
      :)

      Supprimer
  5. De Paris presque sans voiture, des enfants qui pouvaient jouer dehors tranquillement, de la radio écoutée en famille, du goût de produit chimique de certains bonbons...heure-bleue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont chouettes, tes souvenirs !
      Merci de ce partage !
      :)

      Supprimer
  6. La saveur des crêpes de ma grand-mère. Et des framboises mangées jusqu'à plus faim dans le jardin de mon oncle.
    L'odeur du grenier de mon oncle. Et de mes chaussons à pointes.
    L'image des énormes blocs de pierre dans un ruisseau de montagne à sec.
    Le son de la 5ème symphonie de Beetoven.
    La sensation tactile des kilomètres de laine que j'ai tricotées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta participation Alphonsine !
      J'arrive presque à goûter tes crêpes et tes framboises, miam :o) !
      Et la laine qui glisse entre les doigts, c'est aussi une sensation de mon enfance.

      Supprimer