hiver

hiver

samedi 3 juin 2017

Par ma fenêtre



Un matin comme les autres, à peine sortie du lit, les yeux et l'esprit encore barbouillés de fatigue et de sommeil, je m'approche de la fenêtre pour admirer la vue.
La forêt au premier plan est encore sombre. Comme moi, elle peine à sortir de la nuit.
De drôles de nuages barrent le ciel mais les premières lueurs du jour font déjà miroiter une belle journée.



La chaîne des alpes est là, fidèle au poste, scintillante, exposée aux premiers rayons du soleil.
Tout à droite, le Mont Blanc, le roi, le plus grand.
Mais ? Pas aujourd'hui !
Un autre sommet sur la gauche lui vole la vedette, un sommet que je n'avais encore jamais vu auparavant.
Naaan, même encore un peu endormie, je ne crois pas à une montagne qui émerge comme ça en une nuit.
Faut vraiment y regarder de plus près.





Ah ! des nuages qui jouent à se déguiser en montagnes, tout s'explique !


"De ma fenêtre, ou d'une fenêtre imaginée, je vois ...", pour Anne et son atelier d'écriture du samedi.


6 commentaires:

  1. Ouha!!!
    Magnifique!! Et le coup du nuage travesti en montagne, génial!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anne !
      Heureusement qu'il y a les petits défis comme le tien pour alimenter un peu ce blog !

      Supprimer
  2. Je me disais aussi que ce ne pouvait être une montagne. C'est un nuage qui se prend pour une montagne. Bises alpines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pendant quelques instants, je me suis vraiment demandé quelle pouvait bien être cette montagne !
      :D
      Bises à toi aussi !

      Supprimer
  3. bravo ! j'aime bien ces nuages qui se prennent pour des montagnes, il y en a parfois chez moi aussi, ça change complètement la vue ! ;)

    RépondreSupprimer