hiver

hiver

dimanche 2 avril 2017

Les rendez-vous d'avril : ne te découvre pas d'un fil


Je n'ai pas l'intention de me découvrir plus que de raison aujourd'hui, mais te raconter en quelques mots pourquoi depuis quelques jours je ne peux répondre à d'éventuels commentaires ni passer visiter les blogs amis.
A ce jour, si tout va bien, j'en suis à mon cinquième jour de méditation dans le noble silence comme l'appellent les bouddhistes.  Cinq jours de retraite sans parler, à me consacrer à la pratique méditative. Et cinq jours suivront encore de la même manière avant la reprise de la parole.
Cela fera donc dix jours sans échanges interpersonnels, sans lecture ni écriture, et bien évidemment, dix jours sans internet.
Et en plus, rends-toi compte, tout ça de mon plein gré !

;o)
:D











15 commentaires:

  1. 5 jours sans parler, je l'ai déjà vécu, c'est un enfer pour moi. Et pourtant c'était volontaire.
    J'espère que tu en tireras grand profit, et que tu nous raconteras un petit peu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de difficultés pour moi à ne pas parler, mais d'autres choses ont été plus difficiles. Je raconterai petit à petit je pense.

      Supprimer
  2. hébé!
    moi si je ne veux parler à personne, je reste chez moi et je ne décroche pas le téléphone ;-)
    bon courage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hehe, c'est une technique en effet !
      Merci !

      Supprimer
  3. Réponses
    1. C'est possible, ça ?
      Hihi, je plaisante, hein !

      Supprimer
  4. Je ne sais pas si j'en serais capable ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fait de ne pas parler n'est pas le plus difficile je trouve.

      Supprimer
    2. je pense que pour moi le plus dur serait de ne pas pouvoir lire ni écrire !

      Supprimer
  5. Sans parler passe encore, sans rapport interpersonnel, aussi, pas trop longtemps, mais sans lire ni écrire!!! J'attends avec impatience ton ressenti...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une expérience très particulière.
      Et sans lecture ni écriture, misère, ça m'a plus manqué que la parole à moi aussi.

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Ah, quelqu'un que l'expérience tente :) !
      Oui je raconte bientôt.

      Supprimer
  7. Je ne sais pas si j'en serais capable mais c'est un défi intéressant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut être motivée en tout cas, car même comme ça, oulà, ça n'a pas été tout le temps facile.

      Supprimer