mercredi 1 juin 2016

Mémoire



Aujourd'hui, ma belle-maman a dit au revoir à son petit frère de 85 ans.
Peu importe l'âge, il est toujours trop tôt et difficile de voir partir un proche.
La famille, les amis étaient là pour dire adieu à l'homme bon, drôle et cultivé qu'il était.

Au delà de la tristesse de la séparation, je suis touchée de voir tout ce qui disparaît avec le décès d'une personne de cet âge.
Des souvenirs, un savoir, les histoires d'enfance et de vie.
Du côté de ma famille, il n'y a plus personne dans la génération au dessus.
Plus personne pour me raconter le passé et à qui poser d'éventuelles questions.
Souvent je le regrette.

11 commentaires:

  1. mes condoléances, Loulou...
    (je comprends très bien ce sentiment: à qui poser les questions?)
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Adrienne !
      et des bises à toi aussi

      Supprimer
  2. Raconte et écris pour tes petits-enfants. ( j'ai commencé pour les miens ( cela les fera peut-être sourire ou seront-ils heureux ?)
    j'ai participé mardi à l'adieu d'une tante de 88 ans qui aurait célébré prochainement ses 70 années de mariage. Son mari ( mon oncle ) était dévasté par ce départ. Un amour qui dure aussi longtemps peut nous donner de l'espérance.
    B

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est une bonne idée d'écrire pour ceux qui viennent après nous. Ma belle-maman a commencé un cahier avec ses souvenirs. Je serai heureuse de le lire.
      70 ans d'amour, c'est beau, et quel chagrin pour celui qui reste ...

      Supprimer
  3. Il va nous manquer...

    (je profite de cet article pour mettre un p'tit mot comme tu me l'as suggéré mercredi ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, bien sûr Amélie !
      Tu as eu la chance d'avoir un super grand-papa et maintenant et il faut faire sans lui. Mais je suis sûre que tu gardes des tas de beaux souvenirs de ce que vous avez partagé.
      Bisous !

      Supprimer
  4. Sincères condoléances.
    Ecrire les souvenirs du passé c'est comme un message d'amour pour ceux qui restent...

    RépondreSupprimer
  5. Sincères condoléances.
    Ecrire les souvenirs du passé c'est comme un message d'amour pour ceux qui restent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et ils pourront en faire ce qu'ils voudront.
      Merci, ange, d'être passé ...
      :)

      Supprimer
  6. Oui j'ai le même regret que toi, plus personne pour me raconter, et à l'époque je n'ai pas pris de notes... Les vieux c'est la mémoire des familles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et on le réalise parfois trop tard !
      :(

      Supprimer