hiver

hiver

samedi 4 juillet 2015

Ceux qui m'ont été confiés


Cette année j'ai eu ...

M...e la tornade, vive, impulsive, bavarde comme une pie, mais que j'ai vue s'apaiser progressivement et qui ne semble plus avoir besoin de se battre contre la terre entière

D...n, qui au départ parlait de façon presque incompréhensible et chez qui on a décelé une surdité importante des deux oreilles. Une opération et quelques mois plus tard, il parle comme un livre et ne rêve que de commencer l'école, la grande, la vraie, comme son frère ainé.

R...e, qui pendant plusieurs mois, a regardé le groupe de loin en refusant catégoriquement de s'y intégrer. Très intelligente, elle a tout observé, tout intégré, tout mémorisé. Ses parents et moi, on s'est inquiété, le spectre de l'autisme planant par là-dessus. Et puis progressivement, elle s'est laissé apprivoiser, a voulu participer à tout, a accepté de partager quelques jeux avec les autres enfants, et a même réussi à prendre la parole dans le groupe.
Du coup, aucun examen médical complémentaire n'a été souhaité par les parents.

A...a, le petit frère de R...e, un regard et un sourire d'angelot, le plus jeune de tous mais pas le moins débrouillard. 

L...e, toute menue, une expression orale très lacunaire, mais extrêmement volontaire ("a ma fait tout seule !"). Elle bénéficie d'une prise en charge en logopédie et elle progresse de mois en mois. Mais elle sera la plus jeune de sa classe, et ne se fait pas encore bien comprendre par ses pairs.

E...e, un peu timide mais tout sourire, heureuse de vivre et de jouer avec ses copines !

N...a, un peu maladroit, aussi bien dans ses savoir faire que dans ses savoir être. Ses parents ont choisi de lui laisser encore une année avant de l'envoyer à la "grande" école. Tant mieux, je crois aussi qu'il a besoin de ce temps supplémentaire pour grandir un peu.

Pour E...n, tout roule ! Mature pour âge, intelligent, fin prêt pour démarrer un cursus scolaire.

K...n, drôle, pétillante, les cheveux perpétuellement en bataille, et toujours très attentive aux autres. 

S...e, un délicieux accent venu de l'est, qui au fil des mois a plutôt bien intégré les règles de vie dans le groupe mais qui se transforme en véritable démon dès que sa maman apparait !

M...e, grande et un peu farouche, adore sa vie à la ferme avec les animaux, et qui a découvert avec bonheur que la vie avec les copains, c'est bien aussi !

M...é, encore tout jeune, hésite toujours un peu au moment de rester  à l'école mais pleure quand l'heure de rentrer à la maison arrive, et me serre dans ses petits bras en me déclarant son amour.

L...y, une bonne tête de moins que la plupart des autres enfants, une petite voix charmante et haut perchée, et tout à fait prête à affronter la cour des grands à la prochaine rentrée.

L...a, douce et gentille, qui s'est épanouie comme une fleur et est passée en quelques mois du gros  bébé timide à la petite fille presque autonome.

Et puis Tilulu, qui chaque matin passe du statut de petit-fils à celui d'élève quand il descend au jardin d'enfants.
Bon lui, tu le connais déjà.


Voilà les quinze enfants qui m'ont été confiés durant cette année.
Je me suis efforcée de les accompagner au mieux, de les aider à grandir et à progresser.
La plupart vont continuer leur chemin et je ne les suivrai plus que de loin.
J'en retrouverai quelques uns à la rentrée et je pourrai continuer mon travail avec eux.

Tous ont été uniques, touchants, attachants, en un mot, importants !


6 commentaires:

  1. et tous ensemble, ils forment cet orchestre dont parle Pennac (Chagrin d'école) où chacun a son rôle à jouer, son instrument à perfectionner :-)
    je reconnais beaucoup de choses dans ce que tu dis, même si les "miens" ont 16-18 ans :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une de tes notes où tu parlais de quelques uns de tes élèves qui m'a donné envie d'écrire celle-ci !
      Oui, il y a bien des similitudes malgré des contextes fort différents.

      Supprimer
  2. Quelle bienveillance envers tes petits élèves! Ça fait un bien fou de te lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Zazie !
      J'ose espérer que nous sommes nombreux à nous soucier du bien-être de nos élèves !

      Supprimer
  3. Je constate qu'ils sont tous très différents tes petits élèves... J'aime bien me les imaginer les uns après les autres, selon tes jolies descriptions...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous différents, tous uniques, tous magnifiques !
      ;o)

      Supprimer