hiver

hiver

dimanche 28 juin 2015

Pourrie gâtée



Fêter ses cinquante ans, c'est drôlement fatigant, mais je vous recommande, c'est un chouette moment à vivre !

Il y avait déjà eu les premières festivités.
C'était très bien déjà, j'avais été très gâtée.

Mais les copines de zumba ont remis ça mercredi, avec apéro et cadeaux (bon, comme je suis la plus vieille et la seule grand-mère du groupe, elles ont décidé de m'offrir "des cadeaux de vieux", crème anti-rides et bâtons au kirsch !, des vraies copines, j'te jure!, et en plus ça m'a fait rire !).

Le jour j, le Nini m'a emmenée dans un bon restau.

Puis j'ai passé des heures à répondre à des taaaaas de messages, sms, wh@t's@pp, téléphone, etc.

Le lendemain, pour ne pas perdre les bonnes habitudes, une nouvelle fiesta avec enfants, voisins et amis.
On a bu, mangé, fêté, joué et bien rigolé jusqu'à pas d'heure ( pfiou, j'étais fatiguée, tu penses bien, vu mon grand âge ! mais c'était EXTRA ! )

Pourrie gâtée, c'est ce que j'ai été !!!








4 commentaires:

  1. Pourrie gâtée mais c'est parfaitement mérité!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben je ne sais pas, j'en suis toute étonnée, presque gênée parfois !
      Mais je suis entourée de gens adorables.

      Supprimer
  2. C'est super ta fête d'anniversaire, on a passé un super moment !

    RépondreSupprimer