hiver

hiver

dimanche 26 avril 2015

Le bonheur est ... en Suisse



D'après une étude internationale dont les résultats ont été publiés la semaine dernière, la Suisse est le pays le plus heureux du monde !

Les critères pris en compte : le PIB par habitant, l'espérance de vie en bonne santé, le soutien social, la liberté dans ses choix de vie, la confiance (en fonction du degré de corruption ressenti en politique ou dans les affaires), et la générosité.

Voilà voilà , comme on dit par ici !

On peut bien évidemment gloser sur la pertinence d'un tel classement.
Le bonheur est-il vraiment quantifiable ?

Peut-être vaudrait-il mieux parler des conditions qui devraient permettre au gens d'être heureux.
Dans ce cas effectivement, beaucoup d'entre elles sont réunies dans mon petit pays.


Mais ce qui m'a le plus interpelée dans la lecture des articles qui traitaient de ce sujet, c'est la virulence des commentaires qui les accompagnaient.
J'y ai lu beaucoup de propos très agressifs, du nationalisme exacerbé, des ribambelles de clichés sur de nombreux pays ...
Beaucoup disant  n'apporter aucun crédit à ce genre d'étude mais voulant quand même justifier ou démentir ce qui y était rapporté.

Moi qui ai commencé ma lecture avec un petit sourire, pensant naïvement que tout ça n'était sans doute pas si sérieux, j'ai été touchée et blessée par certaines critiques à l'encontre de mon pays.
Et pourtant je déteste le chauvinisme et l'esprit de clocher. Je ne crois pas en faire preuve.


En conclusion, les études sur le bonheur, et les analyses qui en sont faites, ça ne rend pas forcément très heureux !!!

;o)








12 commentaires:

  1. ;-) A chaque fois que je suis venue en Suisse en vacances j'ai trouvé que c'était le pays du bonheur. Des trains toujours à l'heure, la correspondance de bus tout de suite là, des villages tous beaux, tous propres, des gîtes refuges au top du confort. Et puis j'ai travaillé avec la suisse... Et là je me suis dit "Misère, ce sont les gens les plus anxieux, stressés etc... que je n'ai jamais côtoyé". Rien ne pouvait être laissé au hasard au risque de provoquer une panique générale! Tout devait être réglé comme sur du papier à musique. Pour une française... c'est presque impensable ;-) Une prise de tête totale ;-)

    Comme quoi, tout dépend de l'angle par lequel on prend les choses ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai, je reconnais bien ce côté très organisé, réglé, propre en ordre (rigide?) de mes compatriotes !
      (je ne suis atteinte qu'à moitié, mes origines sont en partie françaises, ça esssplique ;o) !!!)

      Supprimer
  2. Il y a deux ans, j'ai bien rigolé à la lecture d'un petit mot d'un collègue "La Finlande (au passage dans les premiers de ton classement) excellence du système scolaire ? On peut en douter : l'exode a commencé".
    C'était pour me signaler l'arrivée d'une famille finnoise.
    La même année, j'ai eu des suisses allemands du reste !
    Tout ça pour dire qu'on est un peu pareilles là-dessus : à force de travailler avec nombre de gens qui viennent chez nous par choix ou nécessité, j'apprécie vraiment de vivre dans mon pays, la France (même si je suis en attente d'expat...), et je trouve que mes compatriotes devraient être davantage conscients de la chance qu'ils ont. Et j'ai de plus en plus de mal avec les jugements à l'emporte pièce sur telle ou telle nation, à commencer par la mienne. Je trouve ça blessant et irrespectueux.
    La Suisse est sans conteste un pays où il fait bon vivre, même si on n'est pas banquier, et même s'il y aurait des choses à améliorer, comme partout.
    J'espère que si je pars, je saurais ouvrir grand mes yeux sur mon pays d'accueil, sans être dans ce jugement permanent de l'autre, c'est infernal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons de la chance de vivre dans des endroits où nous pouvons nous sentir bien ! Et le manque de respect pour les différences, c'est ce qui m'a agacée.
      Je n'ai pas d'inquiétude quand à ta capacité à t'ouvrir aux autres, en Louisiane ou ailleurs. Les personnes les plus catégoriques sont souvent celles qui ne prennent pas la peine d'aller voir plus loin ...

      Supprimer
  3. Moi je vis bien en France. Pays de râleurs mais... Ceci dit nous avions fort apprécié la Suisse et nos hôtes et y avons passé de très bons moments.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui bien-sûr !
      Nous vivons dans des pays où les conditions de vie sont bonnes même si tout n'est pas parfait.
      Et même dans des pays moins nantis, les gens peuvent bien-sûr être heureux.
      Ce sont les propos injurieux et les clichés sans connaître qui m'ont chagrinée.

      Supprimer
  4. Pour beaucoup, la Suisse est synonyme de richesse donc de jalousie, c'est comme avec les juifs trop présents dans les média français...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui pour beaucoup tous les Suisses sont banquiers et très riches !
      Crois-moi c'est loin d'être le cas !

      Supprimer
  5. Belgique 19e au classement et numéro 1 dans mon coeur :-)
    j'aime aller voir ailleurs et j'espère avoir l'esprit ouvert, puis j'aime rentrer chez moi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis comme toi Adrienne !
      Je suis bien chez moi, mais j'aime aller voir ce qui se passe ailleurs.
      :o)

      Supprimer
  6. La Suisse est tout près de chez moi, j'habite la Haute-Savoie (une trentaine de kilomètres). J'aime ce pays, mon grand père maternel avait des origines suisses du côté de Fribourg. Jeune j'allais souvent chez des cousins qui faisaient du bon fromage :-)
    On associe toujours la Suisse à la richesse mais comme tu dis tous les suisses sont loin d'être riches !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi c'est l'inverse, c'est une de mes grands-mères qui était française ;o) !

      Merci pour ces mots sympathiques bh !

      Supprimer