hiver

hiver

mardi 8 avril 2014

Léo





Il y a 18 ans, le jour de mon 31ème anniversaire, une amie m'a amené ce drôle de petit paquet fleuri avec cette petite tête qui dépassait.
Ce premier jour, j'étais loin de penser que ce petit chat tout maigre allait partager notre vie pendant 18 ans.
Léo, la bête féroce de la famille, n'a pas toujours été très facile à vivre !
Dans ses jeunes années, il a trouvé très drôle de nous attaquer chaque matin les pieds à coup de griffes et de dents, avec une attention toute particulière pour ma belle-mère qui du coup en avait une trouille bleue. (Mais nooon, qu'allez-vous imaginer, je  n'y étais pour rien !)
Puis pendant longtemps, le fauve en lui n'a eu de cesse de ramener toute sorte de rongeurs et de volatiles qu'il s'obstinait à vouloir manger sous mon lit en y laissant bien évidemment les reliefs.
Et ces dernières années, c'est par ses miaulements continuels,  ses caprices alimentaires, et ses petits "oublis" dans des endroits incongrus qu'il s'est efforcé de bien user notre patience...
Non, Léo n'a pas toujours été facile à vivre.
Mais il a partagé nos vies pendant 18 ans.
Il a accompagné toute l'enfance de mes filles, partageant leurs jeux, leurs nuits, leurs secrets.
Aujourd'hui, rattrapé par la vieillesse et la maladie, il s'en est allé.
Ou plutôt nous avons dû nous résoudre à demander l'aide de la vétérinaire pour abréger ses souffrances.
J'ai détesté devoir prendre cette décision.
Et c'est évident qu'il manquera beaucoup à notre quotidien, à nos vies.




10 commentaires:

  1. Oh... Gros bisous à tous!!! Le voisin appelle les animaux auquel on s'attache des "bêtes à chagrin". Moi je dirai que si l'on a du chagrin quand ils meurent c'est qu'on a eu bien du plaisir à vivre à leurs cotés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, bien du plaisir aussi,même si je m'en plaignais beaucoup !
      Et après tant d'année, il faisait partie de notre vie.

      Supprimer
  2. Moooh, Léo. :( C'est super dur de prendre la décision de l'emmener chez le vét, même lorsque c'est la meilleure chose à faire.
    N'empêche, il a eu une hyper longue vie ce chat. :) c'est fou!
    Très belle journée à vous tous.
    Laf

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une longue vie pour un chat !
      Et pas trop malheureuse je crois, hormis la maladie en fin de vie.

      Supprimer
  3. Oui et alors ?9 avril 2014 à 12:06

    Je compatis :-(
    Je rouspète après le notre quand je me lève la nuit pour lui mais j'oublie bien vite quand je le vois peletonner sur le canapé.
    Bon courage pour ce mauvais moment à passer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      Ça fait tout bizarre, il y a des réflex qui sont là, comme de le chercher le matin, de surveiller ce qu'on laisse sur la cuisine, etc qui vont nous rester encore quelques temps je pense.

      Supprimer
  4. Mon tout petit minou... :(

    RépondreSupprimer
  5. Très bonne décision... 18 ans, c'est déjà un bel âge pour un chat... Alors, au revoir à Léo qui s'en est allé rejoindre le "paradis" des chats...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il arrivait vraiment en fin de vie, je crois qu'il se laissait mourir les derniers jours...
      Nous avons juste un peu abrégé ses souffrances.

      Supprimer