hiver

hiver

jeudi 20 juin 2013

Jour j-2 , si on parlait de la pluie et du beau temps ?


J'espère que les Mauriciens sont trop occupés à préparer leurs bagages parce que s'ils voient ça...





... ils vont changer de destination aussi sec !

Après 5-6 jours de canicule, l'orage a fini par péter ce soir et il n'a pas fait semblant...
J'étais bien contente d'être à l'abri dans la maison quand il est passé.
Ma pauvre Linette n'a pas eu cette chance.
Elle est rentrée trempée et les jambes toute meurtries par la grêle !

12 commentaires:

  1. Changer de direction... aussi sec? Tu es sûre que ce serait aussi "sec"? :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi, c'est ce que je me suis dit en l'écrivant !
      Mais je l'ai fait quand même...
      ;o)

      Supprimer
  2. Incroyable. tu peux presque ressortir la luge. ;)
    Les champs ont souffert?

    Y sont bientôt làààààààà :) :) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hiiiii, oui !
      Pour les champs, oui, pas mal de dégâts malheureusement...

      Supprimer
  3. On dirait chez nous... Vivement que ça passe!!! Il parait qu'on est en été...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui, ici c'est bien l'été !
      Il a fait plutôt beau et chaud avant et après cet orage monstrueux :/ !!!

      Supprimer
  4. Désolant en cette saison !
    Le soleil est là ce matin...ouf..depuis qu'on ne l'avait vu. Espérons qu'il tienne au moins jusqu'à ce soir en ce premier jour d'été pour fêter la musique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le disais à Anne, ici la météo est agréable, cet énorme orage ravageur excepté et la fête de la musique a eu lieu par beau temps !

      Supprimer
  5. Oui, dans certaines régions, l'orage à été d'une rare violence, mais dans le Jura, pas de grêle mais de fortes rafales de vent accompagnées de fortes pluies...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben tant mieux !
      Ici, ce dernier jeudi soir avait des allures d'apocalypse ! Mais après le beau temps est revenu, les gens ont constaté les dégâts, et les assureurs ont commencé à compter...

      Supprimer
  6. On était trop occupés en effet, heureusement !

    RépondreSupprimer